RIM sera-t-il racheté par Amazon, Microsoft ou Nokia ?

Cloud

Les rumeurs les plus folles courent concernant un possible rachat de RIM par Amazon, Nokia, ou même Microsoft. Le constructeur canadien va-t-il résister à ces diverses offres ?

Entre un Apple impérial, un Google conquérant et un Nokia revigoré, l’offre mobile du constructeur canadien RIM semble plus fragile que jamais. Les rumeurs vont donc bon train concernant un possible rachat de la firme par ses compétiteurs. C’est tout du moins ce que pense le Wall Street Journal.

Deux candidats seraient en lice : Amazon et le couple Microsoft/Nokia. Nos confrères d’ITespresso expliquent qu’Amazon, nouvellement investi sur le marché des tablettes avec son Kindle Fire, aurait approché RIM il y a quelques semaines, en demandant à une banque d’investissement d’étudier ce projet d’acquisition. Mais le groupe canadien aurait décliné toute proposition de rapprochement.

Les avances de Nokia et de Microsoft, qui implémente son OS mobile Windows Phone sur les smartphones sur fabricant finlandais, auraient aussi été repoussées par les co-PDG du constructeur canadien, Jim Balsillie et Mike Lazaridis. Le Wall Street Journal souligne cependant que Nokia, Microsoft et RIM se sont « régulièrement rencontrés » pour, entre autres, trouver des pistes pour « améliorer leurs partenariats ».

Un rachat qui reste improbable

Toutefois, bon nombre d’analystes ne croient pas à l’éventualité d’un rachat du fabricant du BlackBerry et de la tablette PlayBook.

« Nous continuons à voir comme très improbables à court terme les fusions et acquisitions impliquant RIM, compte tenu de la performance lamentable et des perspectives incertaines de la compagnie », a souligné Kris Thompson, analyste chez Financière Banque Nationale, rapporte La Presse Canadienne.

Crédit photo : © Rido – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur