Salon Linux: une jeune vague sans complexe

Régulations

Ce qui frappe sur une manifestation Linuxienne, c’est l’âge moyen des “pingouinophiles”. Et le fait qu’ils rendent visite à de respectables dinosaures, pardon des anciens, comme HP, Sun ou IBM: ces derniers, c’est vrai, surprennent par leur dynamisme pro-Linux

HP, IBM, Oracle… et, bien sûr, les champions de la “distribution” Linux -RedHat, Novell/SuSE: tout l’univers de l’Open Source se consolide et, osons le mot, fraternise sur le Salon Linux: une génération de jeunes développeurs -pas des étudiants!- grouille au long des allées du Cnit, à La Défense: un peu partout, on s’entiche de questions ‘pointues’. Et sans état d’âme.

Chez Novell, on déclare disponible Nterprise Linux Services 1.0, un nouveau ‘paquet’ pour serveur de fichiers, d’impression, de messagerie, d’annuaire et de supervision, en ‘distributions’ RedHat et SuSE -pas d’exclusive. Sur son stand, en partenariat avec ARES (cf. photo) Hewlett-Packard met en avant son “cluster Single system image Open Source” et un système de fichiers parallèle: “Lustre”. A voir également, sous la houlette d’ARES, une démo de calcul scientifique sous Linux. HP présente également moult réalisations d’autres partenaires (Idealx, Lingora, Debian, Serviware… Lire notre information sur HP par ailleurs). Bull fait la démontration du déploiement d’infrastructures Linux. A noter: ses offres sur serveurs NovaScale, serveur J2EE JOnAS, solutions Linux Express… Le constructeur français rappelle également qu’il soutient ObjectWeb, “premier consortium européen dédié aux intergiciels libres” (avec l’Inria, France Télécom…) Alliacom, spécialiste de l’Open Source/Linux depuis 1997, élargit son offre avec son application commerciale OBM (sous licence GPL, General public licence), avec sa plate-forme de sécurité Sécurinet, ou encore Aliamin, architecture modulaire de gestion centralisée de utilisateurs (sur annuaire LDAP…) et, enfin, une offre de poste client léger. Parmi les jeunes premiers de ce Salon Linux, Hermitage Solutions, originaire de Saint-Pertersbourg, démontre notamment une solution de partionnement Linux sur IBM iSeries avec SuSE Enterprise Server, ainsi qu’une solution de ‘groupware’ (Bynari InsightServer) et un filtre de sécurité proactif, Immunix (de WireX). Cette petite société représente également l’éditeur chinois Shaolin Micro qui a développé une solution permettant de transformer un ‘cluster’ Linux en système à haute disponibilité. Une vitrine INRIA

La recherche souffre, la recherche ne veut pas mourir… disait-on dans la rue! Le célèbre Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique a présenté toute une gamme de logiciels ‘Open source’ provenant de diverses unités en régions: -Amaya, un éditeur/navigateur Web (source: Rhône-Alpes); -LIMSEE 2, un outil d’édition multimedia SMIL (source:idem) -BigLOO, un compilateur qui optimise le langage de programmation Scheme (source: Sophia-Antipolis) -LibreSource, une plate-forme pour l’hébergement d’équipes distribuées (source: Lorraine) -OpenMASK, une plate-forme de développement et d’exécution d’applications dans l’animation, simulation, réalité virtuelle (source: Rennes) -OenFem, une boîte à outils pour calculs, environnements matriciels Matlab et Scilab (source: Rocquencourt).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur