Samsung va lancer 3 mobiles sous Android

Cloud

Décollage pour la plate-forme de Google ?

Après un démarrage poussif, il semble que Google Android commence à monter en puissance. Le système d’exploitation mobile de Mountain View, pour le moment présent sur seulement deux combinés d’HTC (le Magic et le Dream), devrait équiper trois terminaux de Samsung. L’information a été confirmée par Won-Pyo Hong, executive VP de la division mobile du sud-coréen.

Cette annonce est essentielle pour Google : Samsung est le numéro deux mondial du mobile (et le numéro un en France)et le groupe dispose d’une puissance de frappe très conséquente. Si ces terminaux sous Android rencontrent le succès, tous les autres fabricants (excepté Nokia qui reste attaché à Symbian) s’engouffreront dans la brèche.

Le premier de ces terminaux sera disponible en juin et les deux autres seront lancés dans la deuxième partie de l’année. Selon Samsung, les combinés seront disponibles également aux Etats-Unis où ils seront distribués par Sprint Nextel et T-Mobile USA, membres de la Open Handset Alliance, l’association montée par Google pour promouvoir Android.

Il semble donc clair que l’écosystème Android commence à se mettre en place. Outre Samsung, HTC a prévu de lancer au moins 3 nouveaux smartphones sous Android cette année. le chinois Huawei a confirmé qu’il lancerait au 3e trimestre un smartphone en marque blanche sans vraiment en dire plus, notamment l’éventuel opérateur qu’il le distribuera. Dell aurait un modèle dans ses cartons et Acer, qui ne cache pas ses ambitions dans le mobile pourrait lancer un modèle en septembre.

“Nous répondrons à la demande du marché . Windows est robuste mais n’avons pas d’accord d’exclusivité avec eux. Il y aura des alternatives”,nous confiait Aymar de Lencquesaing, vice président d’Acer lors de la conférence de presse annuelle du constructeur.

Surtout, Android dépasse les frontières du mobile. L’OS pourrait se faire une place dans certains netbooks d’Asus ou même d’HP. “Android a été conçu pour être à géométrie variable en fonction des appareils sur lesquels il est adapté, des téléphones mobiles aux netbooks. (…) Nous sommes curieux de voir comment cette plate-forme ouverte va stimuler l’innovation”, explique Katie Watson, porte-parole de Google.

Enfin, l’opérateur allemand T-Mobile prévoirait de proposer à ses abonnés un téléphone fixe et un PC-tablet, les deux sous l’OS mobile de Google. Cette initiative, pas encore confirmée, montre que la plate-forme Android offre, en plus de son application dans l’univers du mobile, des possibilités intéressantes en domotique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur