SCO rachète Vultus, un stratège des web services

Régulations

En rachetant Vultus, SCO se renforce sur les ‘web services’, en particulier avec Webface Solution Suite

SCO tente de s’imposer sur le marché des ‘web services’ pour les entreprises. Un marché jugé

stratégique par l’éditeur. Le rachat de Vultus, société spécialisée en la matière, a été signé à un montant qui n’a pas encore été révélé. Vultus distribue un certain nombre de solutions, dont Webface Solution Suite qui semble avoir retenu l’attention de SCO. Cette ‘suite’ constitue un environnement de développement destiné aux programmeurs, et conforme aux ‘standards’ de l’industrie: SOAP, XML et IDDI. Faites ce que je dis, mais pas?

SCO poursuit son offensive contre Linux, qu’il juge être un ”

dérivé non autorisé d’Unix“. Mais le système d’exploitation open source présente sans doute quelque intérêt inavouable, puisque le serveur de www.sco.com tourne lui aussi sous Linux. Lui aussi, car il faut rappeler que même Microsoft se voit contraint d’exploiter le système que pourtant il combat. Microsoft et SCO, même combat ? En tous cas, ils ne partagent pas que leur lutte contre Linux, mais aussi quelques actions, Microsoft disposant d’une participation dans le capital du propriétaire des droits d’Unix. Démonstration de la présence de Linux sur des serveurs web SCO et Microsoft : http://uptime.netcraft.com/up/graph/?host=www.sco.com http://uptime.netcraft.com/up/hosted?netname=MSFT-IDC,213.199.144.0,213.199.159.255


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur