Sécurité : la France à la source de 5% des cyberattaques mondiales

Politique de sécuritéSécurité

35% des cyberattaques recensées en 2018 sont associées à des adresses IP situées aux États-Unis et en Chine, 6% au Japon et 5% en France, selon NTT Security.

NTT Security, filiale spécialisée du groupe japonais NTT, a livré son rapport mondial* sur les menaces informatiques (2019 Global Threat Intelligence Report – GTIR).

La recrudescence des attaques web est couplée à la progression du cryptojacking.

Les cinq tendances mises en exergue par le fournisseur en sécurité IT en témoignent :

1. La finance et les technologies ont été la cible de 34% (17% respectivement) des cyber attaques recensées en 2018 dans le monde. À elle seule, la finance a été le secteur le plus attaqué durant six des sept dernières années couvertes par le baromètre. Les services aux entreprises (12%), l’éducation (11%) – du fait d’une très forte progression du cryptojacking, et les pouvoirs publics (9%) complètent le top 5 des secteurs les plus visés.

2. À l’échelle mondiale, toujours, 73% des activités malveillantes repérées s’intègrent dans l’une de ces 4 catégories : attaques web, reconnaissance (espionnage), attaques spécifiques à des services et, enfin, attaques par force brute.

3. Aussi, les attaques web ont représenté à elles seules près des trois quarts des opérations malveillantes, devenant ainsi la catégorie de cyber attaque la plus répandue.

« Made in France » ?

4. 5% (+1 point en un an) des attaques informatiques étudiées à l’échelle mondiale proviennent d’adresses IP situées en France. L’Hexagone se positionne ainsi au 4e rang des pays d’origine présumés des cyber attaques. Mais le plus grand nombre serait initié depuis les États-Unis (22%) et la Chine (13%). Il reste qu’un attaquant, comme un internaute lambda, peut utiliser un VPN et d’autres technologies pour brouiller les pistes…

5. Dans la seule région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), 75% des cyber attaques ciblant le top 5 des secteurs les plus visés (finance, services aux entreprises, technologies, industrie, transport/logistique) émanent d’adresses IP de cette même région.

La France est en tête dans les services aux entreprises.

*Le « Global Threat Intelligence Report 2019 » de NTT Security est basé sur le traitement de milliards de logs et l’analyse de millions d’attaques informatiques, incidents et vulnérabilités.

Lire aussi :