Sécurité : Palo Alto se renforce (lui aussi) dans la détection des APT

CloudSécurité
Google chrome faille securite © drx - Fotolia.com

Le spécialiste des firewalls Palo Alto Networks absorbe une start-up spécialisée dans la détection des menaces persistantes (APT), nouveau fléau des systèmes d’information.

Encore un rachat dans le domaine de la sécurité, en pleine effervescence. Après FireEye, éditeur récemment entré en bourse, qui a mis un milliard de dollars sur la table pour acquérir Mandiant (spécialisé dans l’analyse d’incidents), c’est Palo Alto Networks qui annonce le rachat de Morta Security, une start-up fondée en 2012 par d’anciens de la NSA et de l’US Air Force. Il s’agit de la première acquisition de Palo Alto Networks, société cotée depuis 2002. Le montant de cette emplette n’a pas été dévoilé.

Enrichir les offres WildFire

Morta Security est spécialisé dans la détection des APT (Advanced Persistent Threat). Il s’agit d’attaques évoluées, sur mesure, souvent menées par des groupes de hackers sponsorisés par des Etats ou par des cybercriminels, afin de soutirer des informations précises à des entreprises ou administrations. Ces menaces passent inaperçues des technologies traditionnelles, comme les antivirus.

Spécialiste du firewall, Palo Alto a déjà enrichi son offre technologique de solutions de détection de menaces, permettant d’actualiser les sécurités périmétriques. C’est cet aspect de détection des nouvelles menaces que le fournisseur compte améliorer via l’absorption des équipes et technologies de Morta. Les solutions de la start-up sont appelées à venir enrichir les offres WildFire (détection d’APT) de Palo Alto, utilisées par 2 400 entreprises dans le monde selon le fournisseur (en mode Cloud ou sur site).

Crédit photo : © drx /Fotolia.com

En complément :

– Sécurité : FireEye absorbe Mandiant pour mieux lutter contre les APT
– L’analyse du rachat de Mandiant par Gérôme Billois (Solucom)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur