Serveurs : le marché s’est contracté en zone EMEA

Composants

Dans la région EMEA, le marché des serveurs a reculé au second trimestre 2020, contrairement à la tendance générale, rapporte IDC.

L’embellie mondiale des ventes de serveurs n’a pas concerné la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA) au second trimestre 2020, a rapporté IDC.

Au deuxième trimestre, près de 470 000 serveurs ont été vendus dans la region EMEA. Un chiffre en baisse de 6,9% par rapport à la même période l’an dernier. En valeur, le marché a reculé de 5,8% à 3,9 milliards de dollars, tout de même.

La pandémie de Covid-19 a bouleversé la demande d’infrastructures IT et a accéléré la bascule de charges de travail dans le cloud.

Dans ce contexte, les livraisons de serveurs tours ont diminué de 32,5% en un trimestre dans la zone EMEA. En revanche, les déploiements personnalisés orientés vers les plateformes cloud ont augmenté de 8,9% entre les premier et second trimestres 2020.

Quant aux ventes de serveurs rack standards, elles sont en légère hausse en volume (+0,8% en un trimestre). Elles ont aussi augmenté de 5% en valeur, en glissement annuel.

Qu’en est il du top 5 des fournisseurs en EMEA ?

ODM et hyperscale

HPE a capté 26% du marché EMEA des serveurs en valeur au T2 2010. Le groupe IT américain a ainsi devancé son concurrent Dell EMC (20% de part) et les fournisseurs ODM (Original Design Manufacturers) (14%) que le cabinet IDC positionne dans le trio de tête.

« Les livraisons des ODM retrouvent leur niveau pré-Covid dans le monde entier. Leurs sites de production maintiennent une activité 24/7 pour combler le retard [du début d’année] et répondre à la demande de services numériques déployés dans le cloud », a déclaré Kamil Gregor, analyste du European Infrastructure Group chez IDC.

Source: IDC Quarterly Server Tracker

Lenovo continue d’investir dans l’infrastructure hyperscale (déploiements à grande échelle orientés datacenters et fournisseurs cloud). Le groupe chinois et IBM se disputent la 4e place des vendeurs de serveurs en EMEA. Leurs parts respectives sont d’environ 10%.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT