Siemens Government Technologies place l’ex-général McChrystal à la tête de son conseil d’administration

Cloud

Siemens Corp. peut-elle séduire les DSI des agences fédérales américaines grâce à la nomination de l’ex-général Stanley McChrystal à la tête de son conseil d’administration ?

Siemens Government Technologies, nouvelle unité de Siemens USA dédiée au conseil et à la fourniture de logiciels et de matériel à l’attention des agences fédérales, a annoncé lundi avoir nommé l’ancien général Stanley McChrystal à la tête de son conseil d’administration.

McChrystal sera rejoint par l’ex-lieutenant général John Sylvester et un ancien dirigeant de Lockheed Martin et General Electric (GE), Robert Coutts. Les autres membres du conseil ont été nommés en interne. Outre Judy Marks, présidente directrice générale de Siemens Government Technologies depuis mai 2011, s’y trouvent Daryl Dulaney, président directeur général de Siemens Industry, et Klaus Stegemann, directeur financier de Siemens Corp.

Une nomination à double tranchant ?

Le général McChrystal a démissionné en 2010 de ses fonctions de commandant en charge des forces américaines et internationales de sécurité et d’assistance en Afghanistan. Certains de ses hommes avaient alors proféré des “remarques désobligeantes” à l’encontre de membres de l’administration Obama dans un article publié par le magazine Rolling Stone. Aujourd’hui, la page semble tournée. “Nous n’avons eu aucune hésitation lorsque nous avons demandé au général McChrystal de rejoindre notre conseil d’administration, au contraire”, a indiqué Judy Marks au Washington Post. “Nos nouveaux membres du conseil apportent une large palette d’expériences permettant d’identifier les défis à relever sur les marchés publics”, a-t-elle ajouté par voie de communiqué.

Siemens Corp. veut doubler ses ventes à l’attention des agences fédérales

Ces nominations font suite au déménagement à Washington du siège américain de Siemens Corp., filiale du groupe életronique allemand Siemens AG, et à la prise de fonction à la tête de Siemens Government Technologies de Mme Marks, ingénieur de formation et ancienne dirigeante de Lockheed Martin. A travers ces initiatives, Siemens Corp. souhaite doubler la part de ses revenus générés sur le marché des agences fédérales et administrations publiques (cette proportion est de 5 % à l’heure actuelle), notamment sur les segments des infrastructures, des transports, des systèmes énergétiques et de la santé.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur