Assistant vocal : Amazon démocratise la création de skills pour Echo

Logiciels

Amazon introduit “Alexa Skill Blueprints” pour Echo afin de créer des nouvelles fonctions sans connaissance informatique. Objectif : personnaliser toujours plus l’expérience utilisateur.

Amazon déballe une nouvelle manière de créer des skills (« compétences » littéralement) pour sa gamme d’enceintes connectées Echo associées à son assistant vocal Alexa.

Un jeu d’enfant

Le programme « Amazon Skill Blueprints » donne accès à l’utilisateur à une gamme de templates classés suivant plusieurs catégories (Fun & Games, At Home, Storyteller et Learning & Knowledge). Au nombre de 21 initialement, ces modèles sont conçus de sorte qu’il soit possible pour n’importe qui de remplir des parties afin de personnaliser la skill à sa guise.

Aucune connaissance informatique ou de langages informatiques n’est ainsi nécessaire pour réaliser sa propre skill destinée à son enceinte connectée Echo. «Vous n’avez pas besoin d’acquérir de l’expérience ou de coder pour commencer – ma famille a créé notre propre blague en quelques minutes, et ça a été génial d’interagir avec Alexa d’une manière totalement nouvelle et personnelle, » explique Steve Rabuchin, vice-président d’Amazon Alexa.

Les modèles en question sont pré-remplis et fonctionnent d’emblée afin de pouvoir les tester avant de les personnaliser.

Une fois les champs remplis, il suffit de nommer la skill et de la publier en un clic.

Des skills non publiques

Elle devient alors disponible pour tous les appareils Echo ou appareils exploitant Alexa associés à son compte Amazon. Elles ne sont pas diffusées publiquement dans l’Alexa Skills Store, le magasin qui permet de chercher des skills pour son enceinte connectée. “Alexa Skill Blueprints est une toute nouvelle façon d’enseigner les compétences personnalisées d’Alexa juste pour vous et votre famille. »

Alexa est d’ores et déjà associé à plus de 30 000 skills disponibles publiquement.

Echo gagne encore du terrain

Avec cette nouvelle initiative visant à personnaliser encore un peu plus l’expérience utilisateur, Amazon devrait conforter sa place de numéro un mondial des enceintes connectées, largement devant Google avec la gamme Google Home. Enfermé dans l’écosystème Apple, le HomePod de la firme de Cupertino peine, lui, à trouver acquéreurs, malgré un rendu sonore de haute volée.

Avec une fin d’année 2017 record, les ventes d’enceintes adossées à des assistants personnels ont triplé durant l’année dernière avec 25 millions d’unités écoulées aux Etats-Unis (données CTA). Elles pourraient atteindre 36 millions de ventes aux Etats-Unis en 2018.

Dans cette volonté d’ouvrir toujours un peu plus les assistants vocaux, Linagora, fournisseur français de solutions open source pour les entreprises, a dévoilé, à l’occasion du dernier CES, son assistant personnel open source LinTO annoncé comme “GAFAM free”.

(Crédit photo : @Amazon)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur