Sony : le VAIO s’introduit au salon

Régulations

Sony présente le premier PC de salon et de loisirs sous technologie ViiV d’Intel, VAIO XL100, et annonce deux autres modèles de salon, un monobloc PC-TV et un serveur multimédia

Avec l’arrivée de nouveaux postes PC de salon, ou ‘

digital home‘, Sony confirme son choix de la technologie ViiV d’Intel, qui prend avec le japonais toute sa dimension de produit d’un pointe de l’électronique grand public. Figure emblématique de ce nouveau marché, le VAIO XL100 est un boîtier aux lignes épurées qui mélangent l’argent brossé et le noir, qui en impose par sa taille, mais qui est très loin de dénoter placé sous un écran plasma géant, sous réserve de disposer des moyens de s’offrir les deux monstres de technologies ! PC de loisir interactif, VAIO XL100 s’affiche en technologie Intel ViiV, qui réunit un processeur Intel Pentium D 920 dual core, la prise en charge du rendu ambiophonique (Surround 7.1), la connectivité pour accéder aux contenus en ligne, et même la possibilité d’allumer et d’éteindre quasi instantanément le PC. A cela, Sony a associé une carte graphique NVidia Geforce 6600 en 128 Mo et un disque dur de 250 Go. L’AV-IT offre deux formats de haute qualité, la HD pour la vidéo et le DSD pour l’audio. Sans oublier un lecteur DVD et les sorties TV Composantes et HDMI (high definition multimedia interface) en façade. On notera que le VAIO XL100 est étonnamment silencieux, à faire regretter les machines de bureau qui viennent polluer notre environnement sonore ! L’ensemble est piloté par l’inévitable Microsoft Windows XP Media Center, qui est à la fois le système d’exploitation, l’environnement PC Windows classique, et le gestionnaire des fonctions audiovisuelles. Il est complété par un pack logiciel d’Adobe pour le VIAO plus spécialement dédié au traitement de l’image, et qui vient confirmer que la machine est bel et bien un PC. Design, confort et technologie ont un prix, surtout lorsqu’on s’appelle Sony, et le VAIO XL100 sera proposé dès le mois de mars à un prix de 1600 euros. Le VAIO VA1 combine PC et TV Machine hybride qui séduit à la fois par son design et sa compacité, le VAIO VA1 est bel et bien un ordinateur de bureau, mais sa conception monobloc en fait un sympathique téléviseur a placer dans un salon ou dans une chambre. L’écran WXGA 16:9 est en 20 pouces, et il offre une résolution de 1280 x 800. Il reprend la technologie X-black LCD de Sony, qui a fait ses preuves en particulier sur les ordinateurs portables de la gamme. L’électronique du PC vient se placer derrière l’écran, dans une colonne qui renferme toute la connectique. Sous l’écran, Sony a disposé les commandes du PC et le lecteur de DVD. Un clavier très compact, qui dispose d’une partie alphanumérique et d’un pavé tactile intégré, vient se glisser sous l’ensemble. Il est livré avec une souris sans fil et une télécommande. Son processeur est un Intel Pentium D 820 dual core à 2,8 Ghz, sa carte graphique ATI Mobility Radeon X700 à 128 Mo, et son disque dur en 250 Go. Le tout piloté par Microsoft de Windows XP Media Center. Points forts de cette configuration séduisante, au-delà de sa compacité, Sony a équipé le VAIO VA1 des capacités sonores DSD et Sound Reality. Cette technologie audio haute définition est au c?ur de la plate-forme SACD, poussée par Sony et Philips, et adoptée par de nombreux studios d’enregistrement européens. Avec ces deux haut-parleurs intégrés de part et d’autre de l’écran, tout comme son caisson de basse, dans un environnement Surround Sound 5.1 multicanal, Sony s’adresse tout autant aux mélomanes qu’aux amateurs de sensations proposées par le cinéma ou par les jeux vidéo. Cette séduisante combinaison, qui associe le PC et la télévision, sera disponible en mars au prix de 2000 euros. Un serveur de salon dédié aux images Dernier modèle de salon de Sony, qui arrivera plus tard dans l’année, un PC au format tour qui se présente comme un serveur multimédia pour la maison. Proposé à 1800 euros, il pourra accepter plusieurs disques durs et assurera la connexion aux réseaux hauts débit. Sa configuration le destinera en priorité aux amateurs d’images et de vidéo. Sony et la VOD, à lire après les photos… Le PC de salon sera indissociable de la VOD

La stratégie de Sony est basée sur trois composants : le hardware, le software et le contenu. Ce dernier sera probablement la pierre angulaire de la convergence des géants de l’informatique avec les géants de l’électronique grand public. Tous les PC de salon et de loisirs interactifs devront donc disposer des capacités de connexion en haut débit, à la fois sur le réseau Internet, mais aussi sur le réseau sans fil qui alimentera les différents appareils disposés dans la maison. À partir de cette connexion haut débit, et au-delà des technologies hardware et software, tous les acteurs du marché vont chercher à composer une offre dont la pierre angulaire sera la vidéo à la demande (VOD). Sony n’échappe pas à cette approche, et dispose d’arguments aptes à séduire le consommateur, en particulier ses divisions majors de la musique et du cinéma. Il reste à composer ces offres, les mois qui vont suivre seront riches en annonces stratégiques, mais devront surtout valider la pertinence du modèle économique. Dans un premier temps, le marché s’adressera en priorité aux ‘early adopters’, les riches premiers arrivants fous de technologie, un public que Sony connaît bien.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur