Souveraineté numérique : l’UE veut son Internet haut débit par satellites

Le dossier de la souveraineté numérique de l’Europe s’enrichit d’un nouveau chapitre.  La Commission européenne veut étudier la faisabilité de créer un service d’accès internet haut débit par satellite.

Un consortium d’entreprises de l’UE – opérateurs de satellites et de télécommunication , fabricants et  fournisseurs  de services a été sélectionné pour mener durant un an une étude de faisabilité. L’objectif affiché est de lancer  » une nouvelle initiative visant à renforcer la souveraineté numérique européenne et à fournir une connectivité sécurisée aux citoyens, aux entreprises commerciales et aux institutions publiques », selon la Commission européenne.

Un programme de partenariat public-privé (PPP) sera envisagé et évalué au cours de cette phase.

Dans les pas de Galileo

Ce consortium – Airbus, Arianespace, Eutelsat, Hispasat, OHB, Orange, SES, Telespazio et Thales Alenia Space –  disposera d’un budget de 7,1 millions € pour explorer les conditions de lancement de ce service d’accès à large bande qui devrait coûter près de 6 milliards €.

« Cette infrastructure européenne souveraine devrait porter à un large éventail de secteurs,
notamment le transport routier et maritime, le trac et le contrôle aériens, le développement de
véhicules autonomes ainsi que de nombreuses applications de l’internet des objets », indique la Commission.

Par le passé, l’UE a déjà développé un programme dans le domaine de la géolocalisation avec Galileo, le système de géolocalisation civil qui aura mis près de 15 ans  à voir le jour.

Ce nouveau projet est rattaché au programme GovSatCom qui vise à fournir des capacités de communication sécurisées  aux missions et opérations critiques de sécurité et de sûreté gérées par l’Union européenne.