SQL distribué : Dassault Systèmes s’empare de NuoDB

Entre Dassault Systèmes et NuoDB, la boucle est bouclée.
Le groupe français fut le premier client en production de cette entreprise américaine. Il en est aussi l’un des principaux investisseurs*. Et en sera bientôt le propriétaire.

Cette acquisition alimentera la plate-forme 3DEXPERIENCE. Elle y apportera une technologie de base de données de type « SQL distribué ».
On associe communément l’appellation NewSQL à ces solutions qui associent l’extensibilité de NoSQL aux propriétés du modèle relationnel.

NuoDB met l’approche en œuvre avec une architecture P2P à trois couches :

  • Des moteurs de transactions à élasticité horizontale (scale-in, scale-out) exécutés en mémoire
  • Des gestionnaires de stockage hébergés en tier 2
  • Une administration sur base RAFT

La première offre commerciale de NuoDB remonte à 2013. La diffusion se fait depuis lors sur un modèle freemium. L’édition gratuite (Community) permet d’expérimenter jusqu’à trois moteurs de transactions et un gestionnaire de stockage. La dernière version (4.1, sortie en août) apporte notamment la prise en charge du chiffrement TDE, un nouveau moteur d’exécution vectoriel et la possibilité de partitionner des tables existantes.

En 2019, NuoDB a réalisé, nous annonce-t-on, 6 millions de dollars de chiffre d’affaires.

* Thibault de Tersant, secrétaire général et DGA de Dassault Systèmes, représente le groupe au board de NuoDB. L’intéressé est aussi directeur de Temenos. Cette entreprise suisse fournit des logiciels au secteur bancaire. Elle est un autre client de référence de NuoDB.

Photo d’illustration © Vasya Kobelev – shutterstock.com