Street View: les Google Cars reprennent le chemin des routes de France

Sécurité

Les Google Cars sont repartis en campagne pour alimenter Street View. Une initiative qui passe mal du côté de la Cnil.

Les Google cars, véhicules chargées des prises de vue pour le services de navigation virtuelle Street View de Google Maps reprennent du service en France. Dans un communiqué en date du 20 août, Google France indique que les véhicules Street View reprendront cette semaine les routes de France « pour améliorer l’étendue de la couverture Street View ». Ils vont parcourir 22 départements de France, jusqu’ici inexplorés.

Ce service, associé à Google Maps et proposé pour les grandes villes de 20 pays, dont 12 en Europe, provoque des frictions avec les organismes publics en charge de la protection des données personnelles. Le groupe Internet précise les modifications apportées au service décrié pour ses manquements en termes de gestion de données personnelles et censées apaiser les tensions qui subsistent.

« En mai dernier, nous annoncions que nous avions malencontreusement recueilli des données Wifi de communication à partir de nos voitures Street View, argumente Google. Dès que nous avons découvert cette erreur, nous avons non seulement cessé de collecter toutes les données Wifi via nos voitures Street View, mais nous avons également immobilisé l’ensemble de nos voitures (…)Désormais, ces équipements ont été retirés et nos voitures collecteront uniquement des photos et des images 3D. »

Des propos rassurants qui ne suffit pas à convaincre la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), qui, en juin dernier, avait mis Google en demeure à propos de la récupération non déclarée de données transitant sur les réseaux wifi ouverts.

« Alors même que les investigations de la CNIL ne sont pas terminées la reprise de la circulation des véhicules Street View apparaît prématurée » , estime l’organe de régulation en charge de la protection de la vie privée en France. Récemment, Google a également décidé de remettre ses Google Cars sur les routes allemande malgré l’accueil froid que nos voisins réserve au service de Mountain View.

Source: ITespresso.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur