Sun rachète Kealia, société co-fondatrice du groupe

Régulations

Scott McNealy a créé la surprise en annonçant le rachat de Kealia, petite société créée par un ex-associé qui, il y a 20 ans, avait co-fondé avec lui Sun Microsystems, Andy Beshtolsheim

C’est géant de voir Andy revenir à la maison chez Sun” a déclaré Scott McNealy, président de Sun. Co-fondateur de la firme et premier employé de la société, Andy était le ‘cerveau’ de Sun alors que le projet de la société s’élaborait à l’Université de Stanford. A la suite de nombreux désaccords sur les stratégies technologiques du groupe, Andy Beshtolsheim avait quitté Sun, où il avait été responsable R&D. Il fut à l’origine de nombreuses avancées avant de créer Kealia, société spécialisée dans le développement de technologies pour serveurs. Sun va acquérir une société qui emploie 58 personnes; l’acquisition se fera par échange d’actions sur une base qui n’a pas été révélée. L’opération devrait être close au troisième ou au quatrième trimestre fiscal 2004. Andy Beshtolsheim va retrouver la direction des services de développement des futures architectures de Sun, avec le titre de vice-président, mais il reportera directement à Neil Knox, vice-président en charge de la division Volume System Products. Echange de bons procédés ou formule de circonstance ? Andy Beshtolsheim a lui-même déclaré qu’il est “très excité de revenir chez Sun et de travailler au développement de la prochaine génération des serveurs de volumes, postes de travail et systèmes de stockage pour accélérer le marché“. A priori, l’annonce de ce rachat constitue un joli coup marketing: Andy Beshtolsheim a toujour été impliqué, de près ou de loin, dans les réussites et avancées technologiques de Sun -à une époque où l’on ne s’interrogeait pas sur la pérennité du groupe. Les commentateurs se demandent cependant combien de temps les deux compères vont encore s’entendre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur