Tarifs SMS: Orange assigne Tele2

Régulations

L’opérateur alternatif aurait tenu des propos « dénigrants » à propos des tarifs SMS de la filiale de France Télécom

Comme annoncé, Orange a effectivement déposé ce lundi 24 mai devant le tribunal de commerce de Paris une assignation en justice contre l’opérateur Tele2 France et son dirigeant, Jean-Louis Constanza, pour

« dénigrement » commercial. L’opérateur mobile réclame 1 euro symbolique de dommages et intérêts, et la publication de la future décision. Jean-Louis Constanza avait déclaré notamment dans un entretien au quotidien Le Monde que « les profits tirés du SMS représentent les prix facturés » et que « la fabrication d’un SMS ne coûte rien ». Le directeur de Tele2 réagissait à la polémique actuelle sur le prix des SMS, vendus « au prix du caviar » selon UFC-Que Choisir, l’association de consommateurs (lire nos articles). Cette dernière estime que les opérateurs réalisent une marge de 80% sur ce produit et ont réclamé une baisse de son prix. L’opérateur, de son côté, estime que Jean-Louis Constanza a tenu des propos « délibérément inexacts et mensongers dans l’intention de nuire à Orange ». Inexacts, peut-être. Mais dans la foulée du récent coup de gueule du ministre de l’Industrie Patrick Devedjian, on constate que SFR a annoncé une baisse de tarifs de ses messages courts. Un heureux hasard qui montre qu’en matière de tarificatiuon SMS, il y a effectivement de la marge.


Avis d'experts de l'IT