Tarifs SMS: Orange assigne Tele2

Régulations

L’opérateur alternatif aurait tenu des propos “dénigrants” à propos des tarifs SMS de la filiale de France Télécom

Comme annoncé, Orange a effectivement déposé ce lundi 24 mai devant le tribunal de commerce de Paris une assignation en justice contre l’opérateur Tele2 France et son dirigeant, Jean-Louis Constanza, pour

“dénigrement” commercial. L’opérateur mobile réclame 1 euro symbolique de dommages et intérêts, et la publication de la future décision. Jean-Louis Constanza avait déclaré notamment dans un entretien au quotidien Le Monde que “les profits tirés du SMS représentent les prix facturés” et que “la fabrication d’un SMS ne coûte rien”. Le directeur de Tele2 réagissait à la polémique actuelle sur le prix des SMS, vendus “au prix du caviar” selon UFC-Que Choisir, l’association de consommateurs (lire nos articles). Cette dernière estime que les opérateurs réalisent une marge de 80% sur ce produit et ont réclamé une baisse de son prix. L’opérateur, de son côté, estime que Jean-Louis Constanza a tenu des propos “délibérément inexacts et mensongers dans l’intention de nuire à Orange”. Inexacts, peut-être. Mais dans la foulée du récent coup de gueule du ministre de l’Industrie Patrick Devedjian, on constate que SFR a annoncé une baisse de tarifs de ses messages courts. Un heureux hasard qui montre qu’en matière de tarificatiuon SMS, il y a effectivement de la marge.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur