Télégrammes : Un antiransomware caché dans Windows 10, Aquity est mort, vive Dilitrust, Zayo triplement connecté à Marseille

Editeurs de logicielsERPFibreGestion des réseauxLogicielsMalwaresOperateursPolitique de sécuritéProjetsRéseauxSécurité

Trois, cinq ou dix ans, aussi longue soit-elle, l’utilisation du glyphosate n’empêchera pas les télégrammes du soir de pousser.

Un anti ransomware dans Windows 10. Parmi les innovations apportées avec Fall Creators Update, la nouvelle version de Windows 10 disponible depuis le 17 octobre, il en est une qui pourrait se révéler fort pertinente : une option anti ransomware. Activé, le paramètre Contrôle d’accès aux dossiers (Controlled Folder Access) est par défaut censé interdire l’accès aux différents répertoires du disque. Ce qui, en théorie, empêcherait un malware d’accéder aux fichiers pour les chiffrer (et réclamer une rançon en échange de la clé de déchiffrement). Une fonction plutôt intéressante pour qui veut protéger ses données que Microsoft a cachée au fin fond de ses paramètres système. Il faut se rendre dans le Centre de sécurité Windows Defender de l’OS, sélectionner la Protection contre les virus et menaces (Virus & threat protection) puis cliquer sur le bouton de paramétrage (Virus & threat protection settings) pour enfin activer (ou pas) le Contrôle des accès aux dossiers. Par défaut le service protège les fichiers systèmes. Pour protéger les données personnelles il faut les ajouter à la main et enfin autoriser les applications qui auront le droit d’accéder aux fichiers protégés. L’administrateur système sera plus enclin à appliquer cette protection en passant par la console de gestion de groupe.

Aquity se mue en Dilitrust. Ne m’appelez plus Equity mais Dilitrust. L’éditeur et intégrateur de logiciels dédiés à la gouvernance d’entreprise vient de changer de nom. Un changement annoncé le 17 octobre dernier devant les 200 participants de la Conférence Utilisateurs de la société à Paris. Ce changement de nom vise à faciliter la croissance de l’entreprise à l’international alors que la marque Equity était considérée comme trop générique. « Changer d’identité est l’aboutissement logique de notre développement et de notre transformation, indique Yves Garagnon, CEO de Dilitrust. il nous fallait un nom porteur de sens, représentatif de notre activité et de la qualité de nos services. La marque DiliTrust participera pleinement à l’accélération de notre développement. » Le spécialiste de la gouvernance dans les domaines juridique, financier et du contrôle interne depuis plus de 20 ans a des bureaux dans plusieurs zones géographiques et des clients dans une quarantaine de pays. Le changement de marque entraîne également celui des produits. Visual Scope et Corpolex deviennent ainsi DiliTrust Governance, Leading Boards DiliTrust Exec, DiliTrust eBAM remplace Visual Sign…

Zayo triplement câblé à Marseille. Véritable passerelle entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie, Marseille s’inscrit aujourd’hui comme une plaque centrale du trafic Internet mondial avec pas moins de treize câbles sous-marins qui y amerrissent. Un trafic que Zayo entend bien alimenter. L’opérateur d’infrastructure annonce relier ses équipements aux réseaux de la cité phocéenne avec trois routes différentes. Annoncé l’année dernière et aujourd’hui pleinement opérationnelle, la première relie Lyon et Paris avec une faible latence sur des fibres noires et 100G. La deuxième route est une fibre noire qui traverse l’Ouest de la France via Bordeaux. Le Le troisième itinéraire relie Strasbourg à Milan et dessert Paris, Francfort, Londres, Amsterdam et d’autres marchés européens. Un système de longueurs d’ondes cohérent de 100G y sera activé avant la fin de l’année. Des routes à très haut débit notamment héritées du rachat de Viatel en 2015. L’opérateur américain déclare avoir déjà obtenu des contrats clients auprès d’un opérateur mondial, d’un fournisseur de services Internet et d’un opérateur télécom français sur ces itinéraires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur