TomTom pour l'iPhone enfin disponible sur l'App Store

Logiciels

Pour TomTom, l’iPhone représente un nouveau marché de la navigation assistée, complémentaire de celui des boîtiers dédiés.

Annoncé en grande pompe à l’occasion de l’Apple WWDC en juin dernier, TomTom pour l’iPhone est enfin commercialisé. A quinze jour de la rentrée, on a failli attendre. « C’est Apple qui a décidé de la date », justifie Yann Lafargue, chez TomTom France. Le constructeur de GPS a en tout cas raté la période des grands départs en vacances a priori propices aux investissements en assistants de navigation.

TomTom pour l’iPhone est, rappelons-le, est une application d’assistance à la navigation propre à transformer le téléphone d’Apple en véritable PND (personal navigation deviceou appareil de navigation personnelle). Disponible pour les modèles 3G et 3Gs, l’application intègre les cartes des routes de France ou d’Europe, la technologie IQ de calcul du temps de trajet selon le trafic, et signale la présence des radars, supporte les commandes vocales, gère le mode jour/nuit et l’affichage 2D/3D, et tire évidemment parti de l’écran tactile multipoints de l’iPhone, notamment pour les zoom. Quelques fonctionnalités propres à l’iPhone comme la navigation vers les contacts

du carnet d’adresses et la recherche de points d’intérêts avec possibilité de les appeler, sont également proposées.

L’iPhone sustitut des assistants personnels?

Bref, l’application a tout pour substituer l’iPhone aux habituels PND. Ce qui n’est cependant pas pour demain. Chez TomTom on pense que « l’iPhone n’offre pas tout le confort et les performances du PND pour les trajets en voiture » et que l’application « vient en complément ou se destine à des publics qui font un usage modéré ou pédestre de la navigation GPS ». A commencer par la puce GPS de l’iPhone qui peut se montrer faiblarde face à des situations de mauvaise réception.

Le GPS de l’iPhone sera d’ailleurs prochainement secondé avec l’arrivée du kit auto dédié au smartphone d’Apple. Ce kit intégrera également une puce GPS qui « prendra le relais de l’iPhone en cas de besoin, dans les zones denses notamment ». En léger décalage avec l’application, la commercialisation du kit auto devrait démarrer en septembre. A un tarif non dévoilé pour le moment.

TomTom bientôt sur BlackBerry?

Quand à TomTom pour iPhone, l’application est désormais téléchargeable depuis l’App Store d’Apple pour 69,99 euros pour la France et 99,99 euros avec l’ensemble des cartes d’Europe. Si TomTom n’est pas le premier à proposer une application de navigation embarquée pour l’iPhone (Navigon l’ayant devancé avec MobileNavigator), le constructeur néerlandais compte néanmoins tirer parti de ce nouveau marché. « On se doit d’être présent », justifie Yann Lafargue. Un nouveau marché qui complète celui du PND et de l’embarqué.

TomTom pourrait d’ailleurs étendre son application de GPS à toutes les plates-formes de smartphones, Android et BlackBerry notamment. « A termes, quand les plates-formes auront atteint une taille critique, on proposera le service de navigation. » Un juste retour des choses puisque TomTom a fait ses débuts en équipant les PDA de ses applications de navigation. Le constructeur occupe aujourd’hui 45 % du marché d’Europe de l’Ouest et 20% aux Etats-Unis environ et prévoit de commercialiser 13 à 14 millions de PND dans le monde en 2009, dont 1,5 en France.

(Article mis à jour le 17/08/2009.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur