Ubisoft sort de Gameloft. Acquisition d’un studio en vue ?

Cloud

Ubisoft a cédé sa participation dans l’éditeur de jeux vidéo pour téléphones
portables

L’éditeur de jeux vidéo Ubisoft constitue une réserve de liquidité, avec pour objectif probable de consolider son offre par l’acquisition d’un studio.

Il vient en effet de céder à Calyon, la banque d’investissement du Crédit Agricole, sa participation de 18,89 % (soit 13.367.923 actions) dans Gameloft, spécialisé dans les jeux vidéo pour téléphones portables.

« Le marché du jeu vidéo offre de nombreuses opportunités de croissance internes et externes. Nous avons donc décidé de vendre notre participation dans Gameloft afin de nous concentrer sur le développement d’Ubisoft et renforcer ainsi notre capacité à saisir toutes les opportunités de croissance« , a déclaré Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft.

« La collaboration fructueuse entre nos deux sociétés se poursuivra désormais à un niveau purement opérationnel. Ubisoft et Gameloft continueront ainsi à développer leur collaboration et notamment en ce qui concerne l’exploitation des marques Ubisoft sur les téléphones mobiles. »

La vente a été effectuée sur la base de 6,08 euros l’action, cours de clôture au 12 juillet.

L’opération s’accompagne d’un ‘equity swap’ de 24 mois, ce qui offre à Calyon 2 ans pour céder les titres, avec l’enregistrement par Ubisoft des fluctuations de cession.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur