Un PC sur 3 abandonnerait Windows Vista pour XP

Logiciels

Un nouvel ordinateur sur trois migrerait de Windows Vista à la version XP. Résultat d’une étude menée par un spécialiste de la performances des logiciels

Le constat sera dur à avaler chez Microsoft. Selon Craig Barth, responsable du pôle Technologie de Devil Mountain Software, société spécialisée dans la mesure de performances logicielles, “le passage aux anciennesversionsest effectué par les constructeurs eux-mêmes comme Dell ou HP, mais aussi par les utilisateurs après leur achat”. L’enquête révèle que 35 % des nouveaux PC abandonneraient Windows Vista pour migrer vers Windows XP.

Ce responsable poursuit : “Dans tous ces cas, ces machines ne fonctionnent plus sous Vista“.

Pour vérifier cette situation, la société a collecté des données d’utilisateurs du réseau affilié à l’entreprise ainsi que informations recueillies par le site du magazine Infoworld. En consolidant ces informations avec celles des revendeurs, Craig Barth a estimé le nombre de postes qui ont glissé vers XP depuis six mois (période depuis laquelle Windows Vista est pré-installé sur les nouveaux PC).

Les utilisateurs utilisent le fait que la licence Microsoft leur permet de passer de Vista Business ou Vista Ultimate à XP Professionnel.

Décidément, le fossé entre Windows Vista et les entreprises semble un peu plus se creuser. On connaît les difficultés de Microsoft pour amener les entreprises à installer Vista sur les parcs de PC équipés de XP.

Allant dans le même sens que celle de Devil Mountain, une étude de King Research montre que ces “rétro-migrations” prennent mois après mois de l’importance. 60% des entreprises interrogées n’envisagent pas (encore) la migration vers Vista.

Microsoft a donc décidé mobiliser tous les moyens pour convaincre les sceptiques. Y compris celui de piéger des réfractaires par des tests en aveugle. En effet, 120 détracteurs de Vista (des utilisateurs de Mac, de Linux, de Windows XP et de Windows 2000) ont été invités à tester pendant 10 minutes un nouveau système d’exploitation au doux nom de “Mojave” installé sur une machine classique dotée de 2 Go de mémoire vive. La grande majorité d’entre eux l’ont trouvé intéressant sinon très bien. Or, bien sûr, ce Mojave n’était autre qu’une version à peine maquillée de Vista…

Malgré cette preuve par les faits, il semble bien que Microsoft ait encore besoin de convaincre les nouveaux acheteurs.

___

(mise à jour 20/08) NB: A noter que ces données concernent le marché américain. Cf . la source.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur