Une nouvelle plate-forme télécoms signée BEA

Régulations

BEA WebLogic Network Gatekeeper est une plate-forme de services Web destinée aux opérateurs télécoms

S’étant fixé pour objectif d’améliorer la sécurité des messageries, des services d’appel et de facturation, BEA pourrait prochainement proposer

WebLogic Network Gatekeeper, plate-forme de services Web pour les télécoms. L’idée de cette plate-forme est d’aider les fournisseurs de services, au travers de ressources qui permettent aux opérateurs de gérer les accès en imposant des règles d’accès aux utilisateurs, à proposer des services de voix sur IP et de RFID. Le produit fournit un seul point d’entrée dans le réseau afin de définir et renforcer les clés d’accès aux utilisateurs du réseau, comme le statu de l’utilisateur, sa localisation, et les services de messages SMS et multimédia MMS. Un positionnement stratégique au moment où les opérateurs cherchent à construire et à étoffer leurs offres de services à la fois sur leurs clients lignes terrestres et téléphonie mobile. Gatekeeper serait fourni avec un jeu d’interfaces de services Web, Telecom Web Services, intégré au c?ur de l’application. Ces interfaces seraient aux standards Open Mobile Alliance (OMA), Third Generation Partnership Project (3GPP) et The Parlay Group, un consortium d’opérateurs fixe et mobile, et de vendeurs de logiciels et de plates-formes. L’application pourrait faire partie d’un projet plus large, nommé Projet Da Vinci, une suite de logiciels WebLogic Communications Platform pour aider les opérateurs à fidéliser leurs clients et à en attirer de nouveaux. Gatekeeper travaillerait aussi avec le serveur d’application WebLogic Session Initiation Protocol (SIP), autre composant de la plate-forme de communications de BEA. Qui en plus de la VoIP, de la conférence et du RFID, permet de déployer des services de messagerie instantanée et de jeu. Avec WebLogic Network Gatekeeper, BEA adresse un marché estimé à 250 millions de dollars en 2005, mais qui pourrait atteindre plusieurs milliards en 2008. Cependant, BEA devra affronter d’autres géants du marché, comme HP, IBM ou Microsoft, qui certes ne disposent pas de l’antériorité de l’éditeur sur ce marché, mais disposent en revanche d’outils d’intégration vers d’autres standards ou applicatifs !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur