Verizon met en place une solution de téléphonie sécurisée… avec backdoor ?

AuthentificationMobilitéOperateursPortablesRéseauxSécurité

L’offre Voice Cypher de Verizon permet d’assurer des communications sécurisées. La porte reste toutefois ouverte aux écoutes de la NSA et autres agences de renseignement.

Verizon vient de lancer un service de communication voix annoncé comme 100 % sécurisé. Voice Cypher est présenté comme offrant un chiffrement des données de bout en bout. Un service facturé 45 dollars par mois.

Son utilisation nécessite l’installation d’une application, Cellcrypt, sur les OS mobiles supportés : Android, BlackBerry et iOS. Cette offre est dédiée avant tout aux gouvernements et aux dirigeants d’entreprise. Sur le papier, cette solution se veut donc particulièrement sécurisée.

Sur le papier seulement… Cellcrypt comme Verizon signalent en effet que les agences gouvernementales pourront mettre des lignes sur écoute, rapporte Bloomberg. Des opérations de surveillance qui resteraient toutefois ciblées et devraient être légitimées.

Un vieil ami de la NSA

Verizon n’en dira pas plus quant aux justifications que devront fournir les agences gouvernementales pour mettre en place une opération d’écoute. Certains évoquent déjà la présence d’un backdoor en libre service au sein de Voice Cypher.

L’opérateur s’est en effet montré particulièrement permissif dans ce domaine. Un ex-employé de la société, Mark Klein, a dévoilé que la NSA avait ses entrées chez Verizon, et avait mis en place des systèmes d’écoute directement dans les locaux de la société.

À lire aussi :

Google est la meilleure arme anti-NSA pour Eric Schmidt
Les CNIL européennes encadrent la surveillance « Made in NSA »
Auroragold : la NSA surveille les trois quarts des réseaux mobiles de la planète

Crédit photo : © Bacho – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur