Virtualisation : VMware va intégrer Bitfusion dans vSphere

CloudVirtualisation

VMware va racheter la plateforme de Bitfusion. Le groupe veut optimiser les flux de travail basés sur l’IA en virtualisant les accélérateurs matériels.

VMware a confirmé son intention d’acquérir Bitfusion. La jeune entreprise américaine a développé une plateforme logicielle qui virtualise l’accélération matérielle.

La solution « découple des ressources physiques spécifiques des serveurs auxquels elles sont rattachées », a expliqué dans un billet de blog Krish Prasad, vice-président et directeur général Cloud Platform Business Unit de VMware.

« Par exemple, la plateforme peut partager des ressources GPU (Graphics processing unit) dans une infrastructure virtualisée, en tant que pool de ressources accessibles en réseau, plutôt que des ressources isolées par serveur. » Elle peut aussi « soutenir d’autres accélérateurs » comme les circuits logiques programmables FPGA (Field-programmable gate arrays) et les circuits intégrés ASIC (Application-specific integrated circuits).

VMware va ainsi renforcer son portefeuille.

IA et Machine Learning

La multinationale veut fournir aux entreprises les capacités pour soutenir leurs charges de travail basées sur l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (Machine Learning, ML). Et ce en virtualisant les accélérateurs matériels, sur site et/ou dans le cloud.

Le montant de l’opération est resté confidentiel. En revanche, VMware a précisé qu’une fois l’acquisition bouclée, la technologie de Bitfusion sera intégrée dans vSphere. La plateforme logicielle de virtualisation de serveurs de référence du groupe.

« Bitfusion apporte à l’accélération matérielle ce que VMware a apporté au calcul informatique il y a plusieurs années », a déclaré le dirigeant. Et d’ajouter : l’approche de Bitfusion s’adapte à différents « frameworks d’IA, clouds, réseaux et formats tels que les machines virtuelles et les conteneurs ». Une stratégie en phase avec celle de son acquéreur.

Lire aussi :