Virus: Sasser paralyse l’AFP durant 5 heures!

Sécurité

Brusquement tous les ordinateurs de l’agence se sont éteints. La quasi-paralysie a duré cinq heures. Et pas d’explication sur les raisons d’un impact si sévère…

Ce 1er mai 2004 sera marqué d’une triste pierre blanche à l’Agence France Presse: elle a subi de plein fouet l’attaque du ver Slasser ce samedi malgré une sécurité qu’on imagine à la hauteur. Pendant plus de cinq heures, le réseau informatique et satellite de la première agence de presse mondiale de langue française a été paralysé par ce ver: ce dernier avait commencé à contaminer les PC connectés au Net à 0H (lire notre article ‘Alerte’ de ce 1er/05/04).

A 18h20 (heure de Paris) la plupart des ordinateurs du siège parisien se sont éteints puis relancés automatiquement. Dans le même temps, ceux des ordinateurs chargés de diriger la plupart des services texte, photo et infographie vers les satellites se sont bloqués. Pourtant, les responsables informatiques de l’AFP avaient tenu compte des avertissements de Microsoft. Ce dimanche soir, ils ne s’expliquaient toujours pas les raisons de tels dégâts: “Les explications des spécialistes des antivirus ne sont pas suffisantes pour analyser ce qui s’est passé”, a commenté Daniel Oudet, directeur technique. “On vérifie tout attentivement”. Grâce à des procédures de secours et un cloisonnement rapide du réseau interne, l’AFP a pu poursuivre sa production. A 23h45, ce samedi 1er mai, les choses étaient enfin rentrées dans l’ordre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur