VLC media player corrige la faille DLL de Windows

Sécurité

Très réactifs, les développeurs de VLC media player proposent aujourd’hui une version qui n’est plus touchée par la faille DLL de Windows.

Une nouvelle mouture du lecteur multimédia open source VLC media player vient de faire son entrée sur le site web du projet. Elle est protégée contre la faille DLL découverte récemment sous Windows.

Cette vulnérabilité touche la plupart des logiciels. De fait, si ces derniers font appel à des librairies non présentes dans le répertoire de l’application ou dans le dossier système, Windows tentera de les trouver dans le répertoire courant de l’utilisateur. La porte est donc ouverte pour les pirates, qui pourront concevoir des DLL piégées, s’arranger pour que les internautes les téléchargent, puis en activer les fonctions au travers d’un des nombreux logiciels concernés par ce défaut.

Vérification faite, VLC media player 1.1.3, qui utilise de nombreuses librairies, était bel et bien sensible à ce type d’attaque. La mouture 1.1.4 corrige ce problème. À ce jour, tout risque est donc écarté. Vous noterez que la réaction des développeurs ne s’est pas fait attendre, ce qui est une excellente nouvelle. Rappelons en effet que fin avril une mise à jour critique avait été proposée… mais pas les exécutables Windows, faute de contributeurs pour assurer la maintenance de cette version. Ces petits soucis semblent aujourd’hui être de l’histoire ancienne.

Notez que la version 1.1.4 de VLC media player intègre également quelques autres menues corrections de bogues.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur