Wikipedia affiche plus de 3 millions d'articles en anglais

Logiciels

L’anglais compte pour plus de 20 % des 13,7 millions d’articles issus des 266 langues et dialectes qui animent l’encyclopédie collaborative Wikipedia.

L’actrice et réalisatrice norvégienne Beate Eriksen est devenue, bien malgré elle, une star du Net. Créée le 17 août (à 4 h 04 UTC précisément), la page sur Wikipedia qui lui est consacrée est le trois millionième article de l’encyclopédie collaborative en ligne en langue anglaise. Un petit événement qui, à son tour, a généré une flopée d’autres fiches encyclopédiques. A l’heure de la rédaction de ces lignes, près de 2000 nouveaux articles sont venus enrichir Wikipedia depuis l’édition du portrait de Beate Eriksen.

Créée en janvier 2001 par Jimmy Wales, Wikipedia est une encyclopédie collaborative où chacun peut créer un nouvel article ou modifier du contenu existant. Une logique collaborative ouverte et autorégulée à l’origine de nombreuses polémiques, notamment en matière de diffamation ou d’intégrité des informations, qui pourrait pousser la plate-forme à durcir ses règles d’édition. Malgré ces incidents, les contributions ne cessent d’affluer de partout dans le monde.

Si l’anglais domine sur Wikipedia, l’encyclopédie n’en est pas moins rédigée en 266 langues et dialectes. Au total, le site compte plus de 13,7 millions d’articles. Wikimedia, la fondation qui soutient l’encyclopédie, espère franchir les 14 millions d’articles avant la fin de l’année. Derrière la langue de Shakespeare, c’est l’allemand qui domine avec plus de 943.000 articles suivis du français (840.000) et du polonais (627.000). 26 langues, seulement, affichent plus de 100.000 articles. Au total, près de 327.000 contributeurs depuis 2001 ont fait de Wikipedia la première encyclopédie collaborative de la planète.

Dépouillée de toutes annonces publicitaires et fonctionnant principalement grâce aux dons, Wikipedia figure régulièrement dans les 10 premiers sites web les plus visités dans le monde avec plus de 300 millions de visiteurs par mois. L’encyclopédie s’est récemment fait ravir sa quatrième place par Facebook derrière Google, Microsoft et Yahoo. Bref, Wikipedia joue dans la cour des grands.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur