WiMax: 35 candidats pour deux licences par région

Régulations

Le régulateur vient de publier la liste officielle des candidats à une licence WiMax, alternative à l’ADSL

En octobre dernier, 175 acteurs avaient déposé des lettres d’intention pour l’obtention d’une licence WiMax régionale. Après les désistements et les regroupements en consortiums de certains, ils ne sont plus aujourd’hui que 35.

La liste officielle et finale vient d’être mise en ligne par l’Arcep, le régulateur des télécoms. C’est moins, mais c’est encore trop car seulement 22 licences, soit deux par régions, seront distribuées. Et évidemment, certaines régions sont beaucoup plus recherchées que d’autres. Quelle va être la suite des événements ? La sélection se fera à partir de trois critères: la couverture de la zone, la capacité à introduire de la concurrence sur le marché, et sur le montant d’une redevance. Rappelons que Iliad (Free) est le seul opérateur à posséder une licence WiMax nationale acquise en 2005 auprès d’Altitude Télécom. La liste des candidats: www.arcep.fr Les candidtats

Bolloré Télécom, Clearwire France SAS, Comium Services Ltd, Collectivité territoriale de Corse, Conseils régionaux d’Aquitaine, Alsace, Auvergne, Bourgogne, Bretagne, Centre, Franche-Comté, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Lorraine, Picardie, Poitou-Charente, Rhône-Alpes, e-Qual, France Télécom, Guet@li Haut Débit, GulfSat France, Guyatel, HDRR Centre Est SAS, HDRR Multi Régions, Intergsm.net, IMTS, Maxtel, Media Overseas, Mediaserv SARL, Nomotech, Shaktiware, Société du Haut Débit, STOI Internet et XTS Telecom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur