Wind River 'surfe' sur le succès de Linux et acquiert Mizi

Logiciels

Hasard du calendrier, ce rachat ressemble étrangement à celui d’OpenedHand par Intel

Wind River est un spécialiste des systèmes d’exploitation temps réel (son produit phare étant VxWorks), qui se consacre à Linux depuis quelques années. Les chiffres de son dernier trimestre fiscal sont tombés, avec des revenus en hausse de 60% pour l’activité Linux, face au même trimestre de 2007 (source LinuxDevices ).

Les produits et services proposés autour de Linux rapportent ainsi 10,1 millions de dollars à la compagnie, sur les 91,9 millions de dollars de son chiffre d’affaires trimestriel. Par ailleurs, la société s’investit fortement dans le projet LiMo (la technologie de Wind River sert de fondement à LiMo), qui concurrence Android et (indirectement) Moblin. Fort astucieusement, la compagnie participe également au développement de ces deux autres projets.

Le 28 août dernier, Wind River a racheté le coréen Mizi Research pour un montant de 16 millions de dollars. Cette société fondée en 1999 emploie 65 personnes. Elle demeure un des principaux spécialistes du monde de la téléphonie mobile sous Linux. Mizi Research dispose d’une solution graphique compacte, du nom de Prizm. La compagnie fournit un kit de développement basé sur Eclipse et utilisant les langages C, C++ et Python. Prizm 3.0 supporte des fonctions multimédias et l’accès à Internet.

Le premier acte fort de Wind River suite à cette annonce a été de porter Prizm vers la plate-forme Intel Atom. De fait, cette solution graphique est également parfaitement adaptée aux MID et autres produits « connectés ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur