Windows 10 on ARM : le Windows Store accueille les apps natives

AppsMobilitéOSPoste de travail

C’est parti pour Windows 10 on ARM avec l’annonce de deux nouvelles machines signées Samsung et Lenovo. Le Microsoft Store peut aussi désormais recevoir officiellement les soumissions d’apps pour l’architecture ARM 64 bits.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Windows 10 on ARM prend officiellement son envol.

En effet, Microsoft a annoncé, dans un billet de blog, que le Microsoft Store de Windows 10 peut désormais accueillir les applications développées pour les machines embarquant des processeurs 64 bits à architecture ARM (ARM64).

Parallèlement à cette annonce « logicielle », la firme de Redmond annonce deux nouveaux PC évoluant sous Windows 10 on ARM avec les Lenovo Yoga C630 WOS et le Galaxy Book2 signé Samsung. Leur point commun : le SoC (System on Chip) Qualcomm Snapdragon 850.

Apps natives

Sur le front des applications, Microsoft a publié Visual Studio 15.9, qui fournit aux développeurs les outils nécessaires pour créer des applications ARM64 natives.

Les développeurs pourront recompiler des applications win32 ou Windows universelles existantes afin de les exécuter en mode natif sous Windows 10 sur des machines avec CPU à technologie ARM. Cela signifie que les performances des applications 64 bits devraient être considérablement améliorées, à condition que les développeurs prennent le temps de les recompiler.

La dernière pièce à l’édifice Windows 10 on ARM

En effet, jusqu’à présent, Windows 10 on ARM s’appuyait sur une couche d’émulation pour les applicationsx86exécutées sur des processeurs ARM. Une solution qui était loin d’être parfaite en termes d’expérience utilisateur.

Windows on ARM apporte la promesse de machines s’allumant très rapidement, d’une autonomie élevée et de la connectivité cellulaire 4G LTE. Avec l’arrivée d’apps natives, l’OS ARM de Microsoft devrait enfin pouvoir décoller.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.


Avis d'experts de l'IT