Windows Vista a bien failli être une catastrophe

Régulations

Microsoft a été forcé de revoir en profondeur son prochain système d’exploitation après qu’un ‘senior executive’ de la firme tire la sonette d’alarme

“Ca ne marchera pas, c’est trop compliqué”. Telle est la conclusion sans appel de Jim Allchin, cadre supérieur de Microsoft en charge de Windows à propos de Longhorn qui à l’époque ne s’appelait pas encore Vista. Et d’ajouter: “Longhorn est si complexe que les développeurs de Microsoft ne seront jamais capables de le faire tourner correctement”. Transmis à Bill Gates l’été dernier, ce cri d’alarme a provoqué une remise en question du développement du futur système d’exploitation de Microsoft. L’origine du problème se situerait dans l’approche de développement propre à Microsoft et aussi appelée: ‘spaghetti code culture’. En clair, les milliers de programmeurs de la compagnie développent chacun de leur côté leur propre morceau de code, morceaux qui sont ensuite rassemblés en bout de processus. Jim Allchin a révélé cette affaire au Wall Street Journal. Il souligne que ses demandes pour une approche radicalement nouvelle du développement de Windows sont restées lettre morte. La principale opposition serait venue de Bill Gates en personne. Mais les milliers de rapports de bugs reçus par la firme auraient fait évoluer les positions. Et le développement de Vista a été revu. Ce qui aurait pu être fait plus tôt, regrette Jim Allchin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur