Yosemite, premier serveur modulaire Open Source signé… Facebook

CloudDatacentersDSILogicielsOpen SourceProjetsServeurs

Avec Yosemite, un châssis doté de 4 SoC sur cartes, Facebook ajoute une nouveau volet à son offre de solutions modulaires et efficientes Open Source pour datacenters.

A l’occasion de l’Open Compute Summit qui se tenait les 10 et 11 mars à San Francisco, Facebook a levé le voile sur « Yosemite », son premier châssis pour micro-serveur de haute puissance. Rappelons que le réseau social est à l’origine de l’Open Compute Project (OCP) visant à développer des technologies innovantes et Open Source pour datacenter (stockage, réseau, serveurs, design…) afin de combiner performances et optimisation énergétiques. Initié il y a 4 ans, le mouvement réunit aujourd’hui plus de 200 organisations dont Rackspace, Arista Networks, Microsoft, ARM ou encore AMD et son rival Intel.

Yosemite est un châssis modulaire doté d’un SoC (System on Chip) installé sur cartes enfichables. Chaque module est taillé pour accueillir un seul processeur avec une enveloppe thermique (TDP) de 65 W, une mémoire multicanal sur slot standard DDR DIMM, une interface SSD et un contrôleur de gestion local. Le produit intègre 4 cartes SoC et consomme jusqu’à 400 W de puissance (à raison de 90 W par carte). Une seule interface réseau, Ethernet, est dévolue pour les données et la gestion du trafic.

2 milliards de dollars économisés

Yosemite est par ailleurs compatible avec Open Rack qui permet de cumuler 192 cartes SoC dans un même rack. Une solution multi-host déjà supportée par Mellanox qui va l’intégrer à sa prochaine génération de cartes ConnectX-4. Le design est reversé à la communauté OCP que chacun pourra ré-exploiter et modifier à sa guise sans rien devoir payer à l’entreprise de Menlo Park afin d’optimiser toujours plus puissance de calcul et consommation énergétique à travers des solutions modulaires, facilement évolutives et durables.

Facebook avance notamment que, avec l’OCP, le réseau social a économisé 2 milliards de dollars en dépenses d’infrastructures ces trois dernières années tout en construisant un ensemble de datacenters capable de connecter ses 1,39 milliard d’utilisateurs dans le monde. Pour la seule année dernière, les innovations issues d’OCP auraient également permis d’économiser l’équivalent de la consommation électrique de 80 000 foyers. « Les économies de carbone liées à l’efficacité énergétique reviennent à retirer 95 000 voitures de la circulation », indique Facebook.

Facebook Yosemite


Lire également
HP dévoile sa gamme de serveurs low cost Cloudline

Réseau : Facebook nargue Cisco et Juniper avec son switch Wedge

Facebook veut booster l’efficacité de ses serveurs

Cloud : Iliad-Free mise sur les puces ARM pour jouer les trublions

crédit photo : Facebook

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur