Zoom expérimente le modèle « hardware as a service »

CollaborationLogiciels
Zoom hardware as a service

Zoom commence à vendre du matériel de téléphonie et de visio sur abonnement, en proposant une facturation unifiée avec les licences logicielles.

Le modèle de l’abonnement se répand chez Zoom. L’entreprise vient de lancer un programme « Hardware as a service ».

Ouvert aux États-Unis, il donne accès à du matériel de téléphonie et de visio* dans le cadre des offres Zoom Phone et Zoom Rooms.

Il n’inclut pas de licences logicielles, mais il est possible d’unifier la facturation (mensuelle).

Quatre fournisseurs sont dans la boucle : DTEN, Neat, Poly et Yealink. Pour le client, un seul point de contact : Zoom, qui s’engage à assurer l’intégralité du support.

Le matériel est renouvelable, tous les trois ans ou plus. On va du téléphone IP à 5,99 $/mois jusqu’à l’écran connecté sous Windows 10 IoT à 200 $/mois.

Zoom Phone hardware as a service prix

Zoom Rooms hardware as a service prix

* À noter : Google a récemment fait évoluer l’offre de kits matériels associée à sa solution Meet, autour de PC fixes sous Chrome OS. Asus et Logitech sont ses partenaires sur cette initiative.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT