Résultats Apple : une croissance solide en attendant l’iPhone 8

MobilitéRégulationsSmartphonesTablettes
Apple milliard Tim Cook

Les résultats du troisième trimestre fiscal d’Apple sont en croissance aussi bien pour l’iPhone que pour l’iPad.

« Les systèmes [autonomes] peuvent avoir de multiples usages. […] Le véhicule en est un, mais il existe bien d’autres domaines ». Tim Cook pense-t-il aux drones ? aux robots industriels ? à la logistique ? Le patron d’Apple, n’est pas allé plus loin dans ces propos tenus à l’occasion de la conférence téléphonique faisant suite à la publication des résultats financiers de la firme.

Sur le 3e trimestre de l’exercice fiscal 2017 (correspondant à la période du 2 avril au 1er juillet), le chiffre d’affaires s’établit à 45,408 milliards de dollars, en hausse annuelle de 7,2 %.

L’iPhone reste le principal pourvoyeur de revenus, à 24,846 milliards de dollars (+ 3 %). La croissance des volumes de ventes (+ 2 %, à 41,026 millions d’unités) est moins importante qu’à la même période l’an dernier, mais elles contrastent avec la baisse enregistrée au trimestre précédent – et que Tim Cook avait imputée à l’attente suscitée par le prochain modèle, à l’approche du 10e anniversaire de la marque.

Autre relance notable : celle de l’iPad, dont le CA progresse pour la première fois depuis plus de trois ans : + 2 %, à 4,969 milliards de dollars, avec 11,424 millions d’unités écoulées, contre 9,95 millions un an plus tôt.

Si les Mac restent sur une dynamique positive (+ 7 % de revenus, à 4,292 millions d’unités), une progression bien plus nette est, une fois encore, à mettre à l’actif des « services » : + 22 %, à 7,266 milliards de dollars.

Une valorisation à 800 milliards de dollars

Apple n’entre pas dans les détails concernant ce segment qui regroupe, outre l’App Store et iTunes, l’offre AppleCare, le système Apple Pay, le business des licences « et autres ».

On n’oubliera pas les « autres produits », à savoir l’Apple TV, l’Apple Watch, la gamme Beats, l’iPod et les accessoires de marque Apple, qui représentent une manne de 2,735 milliards de dollars (+ 23 %).

Europe (+ 11 %, à 10,675 milliards de dollars), Amérique du Nord (+ 13 %, à 20,376 milliards), Japon (+ 3 %, à 3,624 milliards), reste de l’Asie-Pacifique (+15 %, à 2,729 milliards)… Toutes les zones géographiques connaissent une hausse de chiffre d’affaires, exception faite de la Chine, où les revenus déclinent de 10 % d’une année sur l’autre, avoisinant les 8 milliards.

À raison de dépenses d’exploitation en croissance de 12 % (dont + 14,7 % en R&D) sur une marge brute en hausse de 0,5 point à 38,5 %, le résultat d’exploitation progresse de 6,6 %, à 10,768 milliards de dollars.

Avec un taux d’imposition à 25,5 %, le résultat net s’établit à 8,717 milliards de dollars (+11,8 %), soit 1,67 dollar par action.

Au 1er juillet 2017, Apple dispose de 18,571 milliards de dollars de liquidités et de près de 60 milliards en titres négociables. Sa capitalisation boursière dépasse les 780 milliards de dollars, rappelle ITespresso.

A lire aussi :

Apple pourrait ouvrir sa propre usine de production d’écrans OLED

Apple ouvre un datacenter en Chine, pour se conformer aux lois sur la cybersécurité

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur