FreeBSD bientôt prêt pour les serveurs ARM 64 bits

CloudLogicielsOpen SourceOSPoste de travailServeurs
10 4 Donnez votre avis

Les ARM 64 bits sont maintenant bien supportés par FreeBSD, en particulier les puces serveur, dont l’Opteron A1100 d’AMD.

Le projet FreeBSD fait le point sur son dernier trimestre d’activité. Cet OS Open Source a beaucoup progressé dans son support des nouvelles architectures processeur.

Le support des puces ARM 64 bits est maintenant dans le Tier 2, celui des architectures en cours de développement, qui ne sont pas supportées du point de vue de la sécurité, mais qui sont livrées en standard avec chaque nouvelle version de l’OS.

À ce jour, seules deux plates-formes processeur, les puces x86 32 bits et x86 64 bits sont totalement supportées (Tier 1). Les offres en Tier 2 étaient les ARM 32 bits, les Itanium, les PowerPC 32 bits, les PowerPC 64 bits et les SPARC 64 bits.

Serveurs ARM in, serveurs Itanium out

Les ARM 64 bits s’invitent donc dans la danse, alors même que les puces Itanium vivent leurs derniers mois dans le cercle des architectures Tier 2. Avec FreeBSD 11, l’Itanium passera en effet en Tier 4 : ‘architectures non supportées’.

Le support ARM 64 bits pourrait être assez large, en particulier dans le monde des serveurs, où les puces ARM sont standardisées afin de simplifier le développement des OS. FreeBSD est ainsi compatible avec le SoftIron Overdrive 3000, un serveur à base de puce AMD Opteron A1100.

Notez que dans le secteur des architectures expérimentales, le Tier 3, nous trouvons les puces MIPS et RISC-V. RISC-V est une nouvelle architecture 64 bits placée sous licence Open Source BSD. Ses spécifications sont librement accessibles, ainsi qu’un simulateur, un émulateur (QEMU), des compilateurs (GCC et LLVM), des OS (Linux), et même une implémentation hardware déployable au sein d’un FPGA, le Rocket Chip.

À lire aussi :
Hardkernel prépare une carte mère ARM 64 bits 4K à 40 $
Serveurs ARM : Qualcomm met pied en Chine
Une carte mère ARM desktop à la taille fine

Crédit photo : © AMD

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur