IDC a mesuré la taille de 'l'univers numérique' : 281 milliards de Go

Réseaux

Et il prend du poids chaque jour…

EMC a eu la drôle d’idée de demander à IDC de mesurer la taille de l’univers numérique, c’est-à-dire la somme des informations numériques stockées par les terriens. On l’imagine bien, cet univers est en pleine expansion. Mais selon les résultats de l’étude, son poids semble encore raisonnable.

En 2007, la taille de l’univers numérique était ainsi de 281 milliards de Go, soit 281 exaoctets. C’est 10% de plus que la précédente estimation. IDC n’explique pas comment il est parvenu à ce résultat.

Le plus impressionnant concerne l’évolution exponentielle de cet univers : +60% par an ! A ce rythme, il devrait atteindre la taille de 1,8 zettaoctet en 2011, soit 1.800 exaoctects, soit encore 1.800 milliards de Go….

Et IDC d’analyser : « le « double numérique » – c’est-à-dire les informations générées chaque jour sur une personne – dépasse désormais le volume d’informations numériques créées de manière active par cette même personne ». Vous n’avez rien compris ? Moi non plus…

Explication. « Dans cette étude actualisée, nous avons découvert que seulement la moitié de votre empreinte numérique est liée à vos actions individuelles telles que prendre des photos, envoyer des emails ou utiliser un téléphone numérique », explique John Gantz, Chief Research Officer & Senior Vice President d’IDC. « L’autre moitié correspond à ce que nous appelons le «double » ou « l’ombre numérique » : les informations sur vous que l’on trouve dans les systèmes bancaires et financiers, les listes d’envois, l’historique de vos navigations sur Internet ou encore les images de vous prises par les caméras de sécurité des aéroports ou des centres urbains. Pour la première fois, la taille de votre double numérique est supérieure à celle des informations numériques que vous avez activement créées sur vous-même. »

IDC explique également les raisons de cette explosion : accélération de la diffusion mondiale des appareils photo (En 2007, leur nombre a dépassé le milliard et moins de 10% des images fixes ont été prises sur film), caméras de surveillance et télévisions numériques ainsi que d’une meilleure connaissance des tendances en matière de réplication d’informations expliquent cette progression.

Les autres phénomènes favorisant la forte croissance de l’univers numérique incluent l’accès des pays émergents à Internet, les applications à base de capteurs, les datacenters supportant le « cloud computing » et les réseaux sociaux regroupant les contenus numériques créés en ligne par des millions d’utilisateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur