Intel et AT&T testent des drones connectés en 4G LTE

4GM2MMobilitéOperateursRéseaux
2 2 Donnez votre avis

Intel s’est associé avec AT&T pour travailler sur la connectivité 4G et les drones. Des expériences pour des débouchés en entreprise.

Dans quelle mesure les réseaux 4G peuvent-ils apporter de la valeur ajoutée à l’exploitation des drones, y compris à très haute altitude, sans compromettre la sécurité de l’espace aérien ? Cette problématique, Intel va l’aborder dans le cadre d’un partenariat avec AT&T.

Les deux groupes profitent du Mobile World Congress pour fournir un premier aperçu de cette collaboration, par l’intermédiaire d’un drone connecté en LTE. Leur réflexion ne s’oriente pas tant sur les usages grand public (aéromodélisme) que sur les débouchés dans le monde de l’entreprise, de la logistique à l’agriculture en passant par l’assurance et la construction.

Au-delà du volet technologique, ce partenariat vise à aborder des aspects réglementaires, à l’heure où les cadres se durcissent sous l’impulsion des autorités, y compris en France. Il s’agira notamment d’étudier la possibilité de piloter des drones hors vue en évitant les interférences avec les services connectés installés dans d’autres aéronefs – en premier lieu, les avions de ligne.

Une offensive dans l’Internet des objets

Intel et AT&T examineront également comment les communications entre les drones et les terminaux utilisés pour le pilotage (tablettes, smartphones, postes de commande) peuvent coexister avec une exploitation en mode téléphonie mobile. Pour l’opérateur télécoms américain, cette initiative s’inscrit dans la lignée d’une offensive sur l’Internet des objets, à l’heure où le marché de la mobilité montre des signes de saturation, précise ITespresso.

Du côté du spécialiste des semi-conducteurs, on confirme cet intérêt pour les drones, marqué par l’acquisition récente de l’Allemand Ascend Technologies, concepteur et producteur de drones civils dotés d’algorithme de détection et d’évitement associés à un module de caméra à technologie Intel RealSense.
A lire aussi :

Les datacenters et le IoT soutiennent les résultats d’Intel en 2015

Intel lance sa vague de processeurs Core vPro 6G

Crédit Photo : Mila Supinskaya-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur