L’activité Internet de Yahoo rachetée par Verizon pour 4,8 Mds de $

GouvernanceRégulations
2 16 Donnez votre avis

Le Yahoo Internet est racheté par Verizon. Le Yahoo Alibaba restera indépendant. Et Marissa Mayer ? En toute logique, elle devrait perdre son poste de CEO.

Après de longs mois de rumeurs en tous genres, c’est finalement Verizon Communications qui met la main sur Yahoo, pour un montant de 4,8 milliards de dollars. Si l’information n’a pas encore été confirmée officiellement, les grands quotidiens économiques américains, dont le Wall Street Journal, se font l’écho de ce rachat ce matin. L’accord devrait être officialisé dans la journée.

Une bonne nouvelle pour Yahoo, qui se cherchait un repreneur depuis plusieurs années. Il est probable toutefois que cela signe la fin de la société à l’international, Verizon étant fortement orienté vers le marché intérieur américain. Yahoo rejoint ici un autre des ex-géants de la Toile, AOL (America Online) racheté en 2015 par Verizon pour 4,4 milliards de dollars.

Marissa Mayer l’a dans l’Alibaba

C’est ici la partie Internet de Yahoo qui est rachetée. Les actionnaires de l’actuel Yahoo vont conserver certains des actifs de la société, dont les 41 milliards de dollars détenus dans Alibaba. Le scénario d’une scission de Yahoo en deux entités – un Yahoo Internet et un Yahoo Alibaba – s’est donc confirmé… tout comme celui du rachat du Yahoo Internet par Verizon.

C’est bien entendu Marissa Mayer qui va faire les frais de cette acquisition. La patronne de Yahoo a clairement perdu face aux actionnaires et ne devrait pas rejoindre Verizon. Elle devrait toutefois toucher une compensation financière de l’ordre de 57 millions de dollars, précise le New York Times.

À lire aussi :
Résultats : Yahoo continue sa saignée en dépréciant Tumblr
Et si Verizon rachetait les activités web de Yahoo ?
Yahoo taille massivement dans ses effectifs

Crédit photo : © Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur