Les ventes de notebooks en baisse de 15 % au premier trimestre 2016

MobilitéPCPortablesPoste de travail
5 2 Donnez votre avis

Les ordinateurs portables ne sont pas à l’abri de la crise qui touche le monde des PC. Les ventes sont en baisse, mais pourraient rebondir au second trimestre.

Selon Digitimes, les ODM (Original Design Manufacturer) taïwanais font état d’une forte baisse de la demande en ordinateurs portables sur le premier trimestre 2016. Les ventes d’ordinateurs portables sont impactées par des facteurs comme la faiblesse de l’euro et la crise en gestation dans certaines zones émergentes (comme la Chine).

Les commandes passées aux assembleurs taïwanais devraient baisser de 15 % par rapport au quatrième trimestre 2015. Certes, les fêtes de fin d’année sont favorables à la vente de PC portables, mais la baisse reste marquée. 25 millions de machines seulement devraient trouver preneur au premier trimestre. Il faudra attendre le second trimestre et le lancement d’une nouvelle génération de notebooks pour que le mouvement reparte à la hausse, précise Economic Daily News.

Quanta, leader des notebooks

Sur 2015, Quanta Computer a été le premier ODM du marché, avec 43,3 millions d’ordinateurs portables distribués. Compal Electronics arrive en seconde place (39,4 millions), suivi de Wistron (19,4 millions) et Inventec (18 millions).

Les ODM doivent compter sur d’autres marchés que les PC fixes et portables pour assurer leur croissance. Celui des smartphones et tablettes, bien entendu, mais aussi celui des serveurs. Un secteur dont Inventec s’est fait une spécialité. Voir à ce propos notre article « Inventec assemblera plus d’un tiers des serveurs en 2016 ».

À lire aussi :

Les ventes de cartes-mères (hors PC) ont plongé de 22 % en 2015
Olimex prépare un notebook ARM 64 bits à assembler soi-même
Une version PC d’Android en approche


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur