meego

Ils quittent Nokia pour relancer MeeGo sur les smartphones

La start-up Jolla, créée par d’anciens cadres et ingénieurs de Nokia, ambitionne de lancer un smartphone sous MeeGo avant la fin de l’année.

Après iOS d’Apple et Android de Google, va-t-on assister à l’émergence d’un nouveau concurrent sérieux sur les smartphones ? C’est en tout cas l’ambition de la start-up finlandaise Jolla. La compétition sera rude pour cette jeune pousse créée par des ingénieurs de Nokia. Même si elle dispose d’un argument solide : MeeGo.

Les tribulations d’un OS au pays des smartphones

Ce système d’exploitation open source dérivé de Linux a été développé conjointement par Nokia et Intel à partir de 2010. Pour les deux compères, il s’agissait de disposer un système d’exploitation destiné à concurrencer les Linux, iOS, Android, voire Windows, sur des plateformes PC portables d’entrée de gamme (netbook), dans l’industrie (automobile) ou sur les smartphones. Projet louable, mais résultat décevant, un seul smartphone MeeGo ayant été produit par Nokia, le N9.

En l’absence de reconnaissance du marché – ou en tout cas de ventes significatives ! – Nokia a finalement abandonné MeeGo, tout comme son autre plateforme vieillissante d’OS mobile Symbian que MeeGo devait remplacer, au profit de Microsoft et de son OS mobile Windows Phone.

Une migration accompagnée d’un très gros chèque incitatif chiffré en milliards et signé Microsoft, qui a donné naissance à un très beau produit nommé Lumia, mais au final à un Nokia en complète décrépitude et qui perd de sa superbe, et à un Microsoft qui gagne plus d’argent sur l’exploitation de ses brevets sous Android qu’avec son propre OS mobile ! Dans le même temps, Intel a remis MeeGo à la Fondation Linux et à la Fondation LiMo qui l’a renommé Tizen.

L’équipe du N9 reprend le bébé

L’abandon de MeeGo a également laissé sur le bord de la route des cadres et des ingénieurs de Nokia, ceux-là mêmes qui ont créé le Nokia N9. Ces derniers, emmenés par Jussi Hurmola, CEO de Jolla qui a passé 12 ans chez Nokia, se sont regroupés pour poursuivre les développements autour de MeeGo, et reprendre la tête de la communauté de développement qui s’était créée pour accompagner le projet open source. Sur les 50 employés que compte aujourd’hui Jolla, la moitié viennent de Nokia.

Jolla a indiqué vouloir se concentrer sur le design, le développement et la vente de nouveaux smartphones basés sur MeeGo. Et espère annoncer un premier téléphone avant la fin de l’année. Avec des partenaires et investisseurs qui restent probablement à découvrir. La start-up a intégré l’OS Mer Core et le framework Qt. Elle développe sa propre interface utilisateur.

Elle souhaite également créer un écosystème autour de son projet afin de développer des applications et des services qui tourneront sur sa plateforme. Et surfer sur la vague qui semble vouloir noyer RIM avec son BlackBerry et Nokia. Une opportunité à saisir pour se faire une place aux côtés d’iOS et d’Android.

Que manque-t-il à Jolla pour réussir son coup ? De l’avis même de son CEO, Jussi Hurmola, 12 millions de dollars que la start-up cherche à lever, des partenaires industriels pour fabriquer de nouveaux ‘jouets’ communicants, et en vendre 50 000 à 100 000 avant de devenir crédible.

Cloud : Accélérateur de Business

Tout savoir sur les atouts Cloud pour la DSI !
Accédez au site Cloud : Accélérateur de Business et découvrez les dossiers et articles dédiés au Cloud, visualisez les vidéos interviews et témoignages clients et téléchargez gratuitement les études et livres blancs.

Derniers commentaires




2 replies to Ils quittent Nokia pour relancer MeeGo sur les smartphones

  • Le 11 juillet 2012 à 12:24 par n9

    meego est de loin le meilleur os mobile, bien loin devant ios qui pourtant une fois jailbreaké est bien mieux.

  • Le 16 juillet 2012 à 17:21 par bandix400

    En l’absence de reconnaissance du marché – ou en tout cas de ventes significatives ! – Nokia a finalement abandonné MeeGo

    Faudrait voir à respecter les chronologies : Meego a été abandonné avant sa mise sur le marché … Quand aux ventes décevantes, les Q32011/Q42001 ont vu plus de N9_meego vendu que de Lumia WP7, mais plus de pub sur les lumias que sur le N9 ; sauf si on considère que d’affirmer que l’on abandonne Meego, avant la sortie du N9 est une Pub … Le système a été abandonné sous la pression de M$ qui ne comprend rien à l’entreprise NOKIA et qui souhaitait occuper le terrain, le temps que son OS mobile WP8 sorte … au détriment de nokia d’ailleurs.

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

X
Connexion S'enregistrer

Connectez-vous pour accéder à tout notre contenu.
Si vous n'avez pas encore de compte,
S'enregistrer GRATUITEMENT

perdu ?
Connexion S'enregistrer

Enregistrez-vous gratuitement pour avoir un accès illimité à tout notre contenu.

Vérifiez votre email

Merci de votre enregistrement. Nous venons de vous envoyer un email contenant un lien pour confirmer votre adresse.
(si vous ne recevez pas l'email dans quelques minutes, vérifiez votre boîte spam).

Oh, vous avez perdu votre mot de passe ?

Pour recevoir votre mot de passe, entrez l'adresse email utilisée pour vous inscrire.

Ou essayer de vous connecter à nouveau.