Les profils de LinkedIn viennent enrichir Dynamics 365, l’ERP Cloud de Microsoft

Business IntelligenceData & StockageEditeurs de logicielsERPLogicielsProjetsRessources Humaines

Microsoft voit les données issues de LinkedIn, le réseau social qu’il a racheté en 2016, comme un avantage concurrentiel pour son ERP Dynamics 365. Les premières intégrations sont attendues dès juillet.

Dès cet été, Microsoft livrera les premières intégrations entre Dynamics 365, son progiciel en mode Saas, et LinkedIn. En l’occurrence, ces liens concerneront dans un premier temps le module ventes (Sales) de l’ERP en mode Cloud d’une part et l’outil Sales Navigator du réseau social professionnel d’autre part. Rappelons que Redmond a racheté LinkedIn en juin dernier pour 26,2 milliards de dollars.

Cette intégration doit « aider les commerciaux à obtenir de meilleurs résultats en utilisant les informations issues de Sales Navigator et des 500 millions de professionnels présents sur le réseau LinkedIn », explique Scott Guthrie, le vice-président exécutif de Microsoft en charge du Cloud et de l’activité entreprises. Sales Navigator est l’outil de ciblage de prospects du réseau social. Avec cette intégration, Microsoft imagine fournir des recommandations aux commerciaux sur les profils intéressants, faciliter les premiers contacts avec de potentiels acheteurs ou encore permettre la mise à jour et l’enrichissement des profils des prospects. Cette intégration s’accompagne d’une promotion commerciale, Dynamics 365 for Sales (édition entreprise) et LinkedIn Sales Navigator étant proposés, dès juillet, à 135 dollars par utilisateur et par mois, « soit environ la moitié du prix de solutions concurrentes », fait valoir Scott Guthrie.

Un module RH qui puise dans LinkedIn

Dans le même billet de blog, ce dernier annonce Dynamics 365 for Talent, une application de gestion des compétences qui couvrira les aspects recrutement, intégration des nouveaux employés et fidélisation. Elle aussi disponible en juillet, cette application sera intégrée à LinkedIn Recruiter, l’outil dédié au recrutement proposé par le réseau social. Signalons également que Microsoft prévoit de proposer sa solution d’ERP dans le Cloud depuis ses datacenters en Grande-Bretagne et en Allemagne. Rien n’est précisé à ce stade concernant la France, où Microsoft doit ouvrir des datacenters pour Azure dans le courant de l’année.

Si, en décembre 2016, la Commission européenne a donné son feu vert au rachat de LinkedIn par Microsoft, elle y a associé plusieurs conditions, comme la possibilité pour les autres réseaux sociaux professionnels de maintenir les niveaux actuels d’interopérabilité avec la gamme Office ou l’accès de ces concurrents à Microsoft Graph, l’API permettant d’accéder aux données du Cloud de Redmond. Sans toutefois s’opposer aux intégrations des données issues de LinkedIn dans Dynamics 365, le terrain sur lequel bataillait Salesforce qui était lui aussi candidat au rachat du réseau social professionnel. Quelques jours seulement après le feu vert de l’UE, Satya Nadella, le Pdg de Microsoft, fixait ses priorités en matière d’intégration. Le rapprochement de Sales Navigator et de Dynamics 365 y figurait en bonne place.

A lire aussi :

Dynamics 365 : Microsoft fusionne ERP et CRM et s’intègre à Office

Microsoft rachète Linkedin, faut-il s’inquiéter ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur