Poste de travail

Sophie Vandriessche (Citrix Online) : «On prend des parts de marché»

Sophie Vandriessche, responsable grands comptes EMEA de Citrix Online (photo Christophe Lagane)
1 1 Donnez votre avis

Division SaaS de Citrix, Citrix Online gagne du terrain sur le marché de la collaboration en ligne. Le point avec sa responsable EMEA Sophie Vandriessche.

Racheté en février 2012 par Citrix Online, le réseau social d’entreprise Podio revendique aujourd’hui 200 000 entreprises utilisatrices dans le monde. Celles-ci bénéficient depuis peu d’une nouvelle fonctionnalité, Podio Share, pour partager des contenus en ligne.

Créé en 2008 au Danemark par Jon Frodia, Podio se distingue notamment par la possibilité pour ses utilisateurs de créer leurs propres applications sociales de manière relativement simple et instinctive. Et de les partager. Une offre largement adoptée puisque Podio revendique 300 000 applications inédites ou personnalisées, sur les 2,6 millions issues du Podio App Market installés dans 700 000 espaces de travail (dont la moitié publics).

Croissance rapide

Podio vient donc enrichir l’offre de Citrix Online en matière de solutions collaboratives et participer à sa croissance externe après l’acquisition, en décembre 2010, de Netwiewer (réunions en ligne). Une stratégie payante comme nous l’explique Sophie Vandriessche, responsable grands comptes EMEA Citrix Online en charge de développer l’activité online sur les marchés hors anglo-saxon, dont la France. L’occasion de faire un point sur l’activité de la division SaaS de Citrix Systems.

« Notre démarche est de travailler en ligne, sans infrastructure, avec la vente de licences », explique la dirigeante. Avec 427 millions de dollars en 2011, Citrix Online réalise 20% du chiffre d’affaires global (2,2 milliards pour Citrix Systems) avec une croissance marquée sur le marché européen. « L’activité collaboration en ligne croit deux fois plus vite que le marché, souligne Sophie Vandriessche, ce qui veut dire que l’on prend des parts de marché. » Et de revendiquer la deuxième place derrière Cisco mais devant Microsoft sur le terrain de la collaboration unifiée.

Trois piliers

L’offre collaborative de Citrix Online repose essentiellement sur trois piliers visant à couvrir tant l’assistance, la gestion à distance que les présentations, la collaboration, la formation ou les réunion en ligne avec un modèle de licence allant de 12 à 59 euros mensuel par utilisateur :

  • GoToAssist, solutions de support à distance sur PC et tablettes dont l’éditeur revendique la première place du marché avec 31,5% des parts. « Un marché stable et en croissance sur lequel nous allons nous renforcer en 2013 »;
  • GoToMyPC, qui permet d’accéder à distance à des postes de travail à travers une copie conforme de celui-ci sur le terminal utilisateur. Si le produit « constitue une assurance pour certaines entreprises en cas de catastrophe, Sophie Vandriessche reconnaît que ce marché se réduit à quelques pays au profit du cloud ».
  • GoToMeeting qui regroupe les offres de communication en ligne, tant audio que vidéo, avec partage d’écran et de contenus (via ShareFile, Dropbox, Ubuntu One…) sur PC comme sur tablettes iPad et Android (finalisés, les produits pour Windows 8/RT seront lancés si Microsoft confirme sa pertinence sur ce marché). « La consumérisation de Skype fait qu’il est normal aujourd’hui de se parler en vidéo. Mais il est important de mettre au point le volet vidéo de qualité. » C’est pourquoi Citrix Online n’a intégré le support de l’image qu’en 2011.

1 million d’applications téléchargées

Résultats, Citrix Online a notamment généré 6,5 milliards de minutes de communication audio en 2011, revendique 500 000 clients professionnels et plus d’1 million de téléchargement de ces applications clientes.

Après l’Europe, Citrix Online s’attaque aujourd’hui au marché chinois. L’entreprise américaine a passé un partenariat avec Shanghai Telecom pour distribuer GoToMeetingHD Faces. « La seule solution Meeting SaaS de Shanghaï Telecom », se félicite Sophie Vandriessche.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?