Télégrammes : Mise à jour cumulée pour Windows 10 Mobile, Swift dans le Cloud d’IBM, Thunderbird dans LibreOffice, la Fance n’aime pas les Chromebook

ChromebookCloudCollaborationDéveloppeursEditeurs de logicielsLogicielsMobilitéOS mobilesPoste de travailProjetsSmartphonesVirtualisation
1 0 Donnez votre avis

Pas d’abstention, pas de sacrifice ou de manœuvre de rapprochement, les télégrammes du soir sont ouverts à tous les lecteurs.

  • Première mise à jour cumulative pour Windows 10 Mobile. Microsoft a annoncé la première mise à jour « cumulative » de Windows 10 Mobile. Réservée aux utilisateurs du programme Insider, cette Build 10586.29 se contente essentiellement de corriger plusieurs bugs de la 10586 qui accompagne les premiers Lumia disponibles avec Windows 10 Mobile : gestion de la double SIM, compatibilité avec les apps pour Windows 8.1, stabilité du navigateur Edge et du Bluetooth, etc. L’éditeur annonce que les Lumia 950, 950 XL et 550 ainsi que le LG Lancet bénéficieront de cette nouvelle mouture dans les prochaines semaines. Pour les autres terminaux Windows Mobile, il faudra continuer à patienter.
  • IBM propose de coder en Swift dans le Cloud. A peine Apple avait-il libéré le code source de Swift que IBM s’est emparé du langage de programmation pour permettre le codage dans le Cloud. Big Blue vient de réaliser une Swift Sandbox qui permet de faire tourner le langage particulièrement dédié au développement des Apps sur un serveur Linux dans un container Docker. « La IBM Swift Sandbox est un site Web interactif qui vous permet d’écrire du code Swift et de l’exécuter dans un environnement de serveur », explique John Petitto, développeur IBM Swift. Cette initiative montre aussi que la stratégie de conquête de l’entreprise partagée entre IBM et Apple fonctionne mieux que jamais.
  • LibreOffice et Thunderbird unis contre Outlook. Après les annonces de Mozilla de se recentrer sur le navigateur Firefox et à terme d’abandonner le client de messagerie Thunderbird, ce dernier pourrait être accueilli par la Document Foundation pour ensuite être intégré dans la suite bureautique LibreOffice. Selon Softpedia, des discussions ont commencé entre le président du Conseil de Thunderbird, R Kent James, et Mitchell Baker, présidente de Mozilla, pour savoir dans quel délai il est possible de migrer le client de messagerie. Reste que la Document Foundation avait commencé à travailler sur son propre projet de PIM (Personal Information Manager). Un projet qui tomberait en carafe avec l’arrivée de Thunderbird. A suivre…
  • Les Chromebook ne séduisent pas les milieux scolaires en France. La simplicité et fiabilité de ChromeOS et le coût économique des PC qui l’embarquent font des Chromebook des appareils relativement prisés des milieux scolaires. Du moins aux Etats-Unis où, selon Futuresource Consulting, Google a vendu 1,63 million de Chromebooks aux collèges, lycées et universités au 3e trimestre 2015. Soit 51% de l’ensemble des ventes du secteur éducatif. Au Canada, le chiffre est relativement proche de celui de son voisin ave 41% des ventes. Mais à l’étranger, la tendance diffère. Si le Danemark (23%), la Suède (20%) voire le Benelux (15%) se montrent précurseurs, l’Espagne (13%), Taïwan (10%), l’Australie (10%) et le Royaume-Uni (9%) ou l’Italie (9%) sont déjà plus en retraits. Mais que dire de la France qui, avec seulement 3% des achats de Chromebook, semble indifférente à ce concept de PC connecté ? Un écart qui s’explique notamment par l’absence de connectivité suffisamment généralisée dans les établissements scolaires et, surtout, une administration décentralisée des achats où la décision du choix des équipements est laissée à chaque école.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur