Télégrammes : Windows 10 grille 8.1, Galaxy S7 à Barcelone, Les tablettes déclinent, Jolla s’incline.

DSIMobilitéOSOS mobilesPoste de travailProjetsSmartphonesTablettes
1 3 1 commentaire

Cargo à la dérive, laissez-vous remorquer par les télégrammes du soir.

  • Windows 10 dépasse Windows 8.1. Windows 10 a démarré l’année en dépassant, pour la première fois, Windows 8.1. Après son démarrage en fanfare en août 2015, le nouvel OS de Microsoft a poursuivi son adoption régulière (bien qu’un peu forcée sur les bords) par les utilisateurs et les entreprises pour atteindre en janvier 2016 13,65% du marché des OS contre 11,67% pour son prédécesseur sur le déclin, selon les derniers chiffres de Statcounter. Windows 10 est particulièrement apprécié des Anglais. L’OS occupe déjà 22,4% des ordinateurs de bureau et portable au Royaume-Uni. Mieux qu’aux Etats-Unis où il s’illustre néanmoins au dessus de la moyenne mondiale à 15,7% du marché qui font néanmoins pale figue par rapport à la France où l’OS séduit près de 18,7% des utilisateurs. Si l’Europe est bonne fille (avec plus de 17% des PC sous Windows 10), l’Asie se montre beaucoup moins sensible. Le nouvel OS de Redmond vient à peine d’y franchir les 9%. Dans tous les cas, la route est encore longue avant de surpasser Windows 7 qui domine toujours le marché des OS avec 46,66% des parts même si son déclin a démarré avec l’arrivée de son nouveau rival. Quant au mythique Windows XP, il fait encore tourner près de 8% des PC dans le monde.
  • Le Galaxy S7 dévoilé le 21 février. Samsung a envoyé ses invitations pour sa conférence de presse du Mobile World Congress (MWC) 2016 de Barcelone. Le 21 février, veille de l’ouverture officielle du salon dédié à l’industrie mobile, le Coréen devrait dévoiler son nouveau smartphone phare, le Galaxy S7 ainsi que sa désormais fidèle déclinaison à l’écran aux bords arrondis, le S7 Edge. Si, globalement, les différents modèles du Galaxy S7 devraient reprendre les caractéristiques de ses prédécesseurs avec des composants plus puissants (4 Go de RAM, batteries de 3000 et 36000 mAh…), Samsung aurait également décidé de revenir sur un choix controversé avec la suppression du slot microSD pour étendre la capacité de la mémoire. A trop vouloir s’inspirer des iPhone d’Apple, on en vient parfois aussi à copier les mauvaises idées. La correction du tir s’imposait.
  • Fin de parcours pour les tablettes Jolla. En passe à de grosses difficultés, Jolla ne pourra pas assurer la livraison des 700 tablettes. Dans un blog, l’éditeur de l’OS Sailfish avertit les clients qui avaient passé commandes que les livraisons de la tablette ne pourront être honorées. En tout et pour tout, Jolla aura livré 661 tablettes, 121 en fin d’année dernière et 540 prévues dans le courant février. Pour mener à bien son projet, Jolla avait fait appel au financement participatif. Mais dans un blog, la société explique les déboires qui ont précipité la fin de l’aventure : changement d’usine de fabrication, problème d’approvisionnement de composants, écran défectueux. Ceux qui n’ont pas été servis bénéficieront d’un remboursement en deux fois, la moitié au 1er trimestre et l’autre moitié à la fin de l’année. Espérons que d’ici là la société ne mette pas la clé sous la porte.
  • Les tablettes cèdent toujours plus leur place aux 2-en-1. Le déclin du marché mondial des tablettes s’est accentué au 4e trimestre. Avec moins de 66 millions d’unités, il recule de 13,7% sur un an alors que la chute se limite à 10,1% pour 206,8 millions d’ardoises numériques sur l’ensemble de l’année 2015 par rapport à 2014, selon IDC. Si, sur l’année entière, l’attrait pour les iPad baisse de près de 22%, Apple reste néanmoins le premier vendeur de tablettes du marché avec 49,6 millions d’unités, essentiellement grâce au succès des 2 millions d’iPad Pro vendus en fin d’année. Encore loin devant les 33,4 millions de GalaxyTab de Samsung qui limite son recul à 16,1%. Lenovo est stable (-0,4% pour 11,2 millions d’unités). Mais le grand gagnant est sans conteste Huawei qui, avec 6,5 millions de tablettes, fait une percée de 116,6%. Le seul acteur du marché en croissance alors qu’Asus se casse la figure (-40% pour 7,1 millions d’exemplaires).Notons également l’excellente performance d’Amazon au cours du dernier trimestre 2015 qui a vendu 5,2 millions de Kindle. Si le marché des tablettes décline dans son ensemble, le sous-segment des 2-en-un (tablettes détachable à la sauce Surface de Microsoft) bat des records de hausse avec 8,1 millions de ventes sur le seul 4e trimestre. Plus du double du résultat de l’année dernière. L’explication ? « Les utilisateurs les voient comme les remplaçant des PC », explique Jean-Philippe Bouchard, directeur de recherche chez IDC. Tout simplement. L’avenir de la tablette est donc bien le PC.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur