Verizon va réviser sa proposition de rachat de Yahoo

GouvernanceRégulations

La dernière affaire de piratage touchant Yahoo conforte Verizon dans sa volonté de réévaluer le rachat de l’activité Internet de la firme pour 4,8 Mds de $.

Les différents scandales touchant Yahoo devraient avoir un impact sur l’opération de revente de ses activités Internet à l’opérateur américain Verizon.

Suite aux affaires de piratage et d’espionnage dévoilées à la rentrée, Verizon avait demandé une ristourne sur le prix d’achat des activités Internet de Yahoo. Voir à ce propos notre précédent article « Verizon demande une ristourne de 1 Md$ pour racheter Yahoo ». Le prix proposé passait alors de 4,8 milliards de dollars à 3,8 milliards de dollars.

Verizon veut un Yahoo assaini

Bloomberg confirme aujourd’hui que Verizon va bien faire une offre plus basse que prévu initialement pour le rachat de la branche Internet de Yahoo. En prenant en compte l’impact des récents scandales.

« Comme nous l’avons dit tout au long de cette opération, nous allons évaluer la situation à mesure que Yahoo poursuit son enquête », a déclaré Verizon mercredi dans une déclaration transmise par courrier électronique. « Nous allons examiner l’impact de ce nouveau développement avant d’arriver à nos conclusions finales. »

Verizon souhaite que Yahoo assume l’intégralité des dommages liés à cette nouvelle affaire, avant d’envisager un éventuel bouclage de l’acquisition. Pas question pour l’opérateur d’avoir à prendre en charge les coûts d’un éventuel procès.

À lire aussi :
Plus d’un milliard de comptes Yahoo piratés !
Piratage de Yahoo : après la stupeur, le procès
Résultats : Yahoo se prépare toujours à son rachat par Verizon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur