Windows 10 : l’OS metro-desktop efficace, mais dense (épisode 1)

DSIMobilitéOSOS mobilesPoste de travailProjets
5 12 1 commentaire

Début de notre série sur Windows 10. Aujourd’hui, l’interface. Retour du menu démarrer, centre de notifications, bureaux virtuels : avec Windows 10, Microsoft remet le desktop à l’honneur. Pour les professionnels ?

Windows 10 apporte son lot de nouvelles fonctionnalités, dont un certain nombre devrait grandement intéresser les entreprises. À commencer par le retour du menu démarrer, qui facilitera la migration depuis des OS comme Windows 7.

Ce n’est toutefois plus le menu démarrer tel que vous l’avez connu. La partie gauche propose des liens vers les applications les plus utilisées, celles nouvellement installées et les dossiers de base du répertoire utilisateur. À droite se trouvent les vignettes de l’écran d’accueil de Windows. Vous pourrez y mettre des widgets, des applications et des dossiers, mais pas de documents (dommage). Ces vignettes, vous les retrouverez également lorsque vous serez dans le mode tablette. Le passage d’un mode à l’autre se fera donc sans heurts.
Dossier Windows 10 1-1

Un bureau très efficace

Autre avancées intéressantes : l’arrivée du système de recherche Cortana, acceptant des requêtes exprimées en langage naturel ; le centre de notifications, bien pensé ; l’icône ‘applications actives’ qui gère applications et bureaux virtuels. Les bureaux virtuels sont l’autre grosse nouveauté de Windows 10. Particulièrement complets, ils sont aisés à utiliser et apportent un réel plus en matière de productivité.

Avec Windows 10, Microsoft veut remettre le desktop classique à l’honneur. Trop simplifié sous Windows 8, il revient ici sous une forme indéniablement enrichie par rapport à Windows 8… mais aussi par rapport à Windows 7. Il pourra même servir de véhicule aux applications Modern UI, qui se lancent dorénavant dans des fenêtres du bureau.
Dossier Windows 10 1-3

Sous l’ergonomie, le fouillis

Les options d’extinction et de configuration sont maintenant plus accessibles. Un peu trop même pour les préférences, que vous retrouverez en livrée Modern UI dans le menu démarrer et dans le centre de notifications, mais aussi en version classique depuis Explorer. Les anciens utilisateurs seront ravis, car Windows 10 n’enlève rien. Il ne fait qu’ajouter de nouveaux outils par-dessus ceux employés jusqu’alors. Le néophyte pourra toutefois s’y perdre.

Prenons pour exemple la gestion des applications. Dans sa version classique, elle ne reprend pas les applications Modern UI. Sur le Windows Store, les applications ne venant pas du Store ne sont pas listées. Enfin, dans le nouveau panneau de configuration, vous retrouverez les applications classiques et Modern UI côte à côte, y compris celles présentes par défaut dans le système et ne pouvant pas être enlevées, ce qui surcharge la liste sans raison.

Dernier point négatif, le thème par défaut, sobre, mais aussi peu contrasté par défaut, ce qui posera immanquablement problème avec des écrans LCD de médiocre qualité. Une erreur classique chez Microsoft, qui forcera les techniciens en charge d’installer Windows 10 sur des ordinateurs portables à opérer quelques ajustements avant mise en production des machines.
Dossier Windows 10 1-2
À lire aussi :
Quiz Silicon.fr – Spécial vrai – faux sur Windows 10
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Windows 10
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur