3DS Outscale intègre Scality dans sa démarche « stockage objet souverain »

CloudIAAS
3DS Outscale Scality

3DS Outscale s’inscrit dans l’initiative GAIA-X pour élargir son offre de stockage objet avec un service fondé sur la technologie RING de Scality.

3DS Outscale n’a plus une, mais deux offres de stockage objet.

La nouvelle venue s’appelle Outscale Object Storage (OOS). Elle adopte la même tarification que la version Entreprise d’Outscale Storage Unit (OSU).

tarifs stockage objet

La ressemblance ne s’arrête pas là. Les deux offres ont notamment le même SLA (99,9… %, avec 10 chiffres après la virgule). Et sont disponibles quasiment dans les mêmes régions du cloud Outscale.

Outscale stockage objet régions

Principale différence : OOS repose sur la technologie RING de Scality, tandis qu’OSU exploite l’API Ceph.

OSU fait par ailleurs l’objet d’un partenariat avec NetApp. En particulier sur la partie « débordement stockage objet » de l’offre Cloud Backup du groupe américain. 3DS Outscale ne précise pas si cette jonction vaut aussi pour OOS.

D’une offre à l’autre, la différence se fait aussi sur la communication. La souveraineté en est le maître mot*, « en adéquation avec les principes […] soutenus par l’initiative GAIA-X ».

3DS Outscale a justement synchronisé l’annonce d’OOS avec la tenue du GAIA-X Summit. Événement à l’occasion duquel la filiale de Dassault Systèmes s’est aussi officialisée membre d’une « alliance numérique » axée sur les enjeux de l’industrie spatiale. CS Group (France), EBRC (Luxembourg) et RHEA (Belgique) sont dans la boucle.

* Le compte Twitter @outscale_fr en est une illustration parmi d’autres. Le champ lexical de la souveraineté y est omniprésent.

Illustration principale © Denys Rudyi – stock.adobe.com

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT