Android et iOS s’imposent outrageusement sur le marché des smartphones aux Etats-Unis

LogicielsMobilitéOS mobilesSmartphones

Si Android et iOS alimentent plus de 70  % des smartphones vendus aux Etats-Unis, leurs applications dédiées occupent pas moins de 83  % du marché.

Si Android est le premier système d’exploitation mobile à équiper les smartphones aux Etats-Unis, Apple reste le premier constructeur dans le domaine avec son iPhone. Selon Nielsen, Android occupe 42,8  % des OS mobiles pour « téléphone Internet » contre 28,3  % pour iOS. Autrement dit, Google et Apple équipent à eux seul plus de 71  % du marché des smartphones en forfaits.

Toujours selon la société d’études, les moins de 30  % restant sont partagés entre RIM BlackBerry (17,8  %), Windows Mobile (6,1  %), Palm/HP WebOS (2,2  %), Symbian OS (1,7  %) et Windows Phone 7 (1,2  %). Sur Windows Mobile comme sur Windows Phone 7, HTC s’impose comme le premier constructeur des terminaux mobiles livrés avec l’OS mobile de Microsoft (avec 4,7  % et 0,6  % respectivement. Son premier concurrent, Samsung, occupe lui 0,6  % et 0,3  % respectivement des smartphones Windows. HTC est également le premier vendeur de terminaux Android aux Etats-Unis (15  %) suivi de Motorola (10,4  %) et Samsung (10,1  %).

Le smartphone s’impose sur le marché américain

La domination de Mountain View et Cupertino ne se traduit pas seulement à travers le taux de terminaux compatibles distribués sur le marché. Elle se révèle également à travers le nombre d’applications téléchargées. Selon Nielson, 83  % des utilisateurs ont téléchargé une application Android ou iOS au cours des 30 derniers jours. Soit largement plus que le nombre d’utilisateurs des dits smartphones, sachant que la plate-forme d’Apple génère trois fois plus de téléchargements que celle de Google (qui, début décembre, compte près de 7 milliards d’applications téléchargées contre plus de 18 milliards depuis l’App Store). Autrement dit, on télécharge plus sur un Android ou un iPhone que sur un BlackBerry, un Symbian ou un Windows Phone. Ce qui n’est guère étonnant, le nombre d’applications proposées sous Android et iOS se chiffrant en centaines de milliers (plus de 500 000 chez Apple) contre quelques dizaines de milliers chez les autres.

Un phénomène qui va aller en s’accentuant. Alors que jusqu’à présent, 44  % des utilisateurs de téléphones mobiles disposaient d’un smartphone, ce taux est monté à 56  % au cours des trois derniers mois aux Etats-Unis. En france, les smartphones sont également devenus majoritaires en milieu d’année 2011 sur le parc total de terminaux mobiles. Selon Mediametrie, Android y est devenu l’OS majoritaire, devant l’iPhone, sur le marché français. Une domination que Microsoft rêve, avec Nokia, de chambouler.

crédit photo © Beboy Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur