Apache Deltacloud v1.0 : l’interopérabilité du cloud en open source

CloudOpen Source
Cloud : la virtualisation du stockage s'impose

La fondation Apache a annoncé Deltacloud v1.0, une API de services web pour s’interfacer avec les fournisseurs de services cloud selon un modèle unifié.

Ayant intégré le programme d’incubation de la Apache Software Foundation (ASF) en octobre 2011, le projet Deltacloud vient de franchir un premier niveau de maturité avec sa version 1.0. DeltaCloud fournit une API (Application Programming Interface) et les pilotes (drivers) pour les implémentations des principales offres de cloud.

Une API unique pour la majorité des cloud

Chaque fournisseur de service cloud propose son API native. Cela se traduit par la nécessité d’adopter une API par service, donc de développer la connectivité avec chaque service cloud auquel nous souhaitons adhérer. Le projet Deltacloud vise à ne disposer que d’une unique API afin d’exploiter les ressources et de dialoguer avec différents clouds. Nous ouvrons une instance dans un cloud, puis avec le même code une instance dans un autre cloud, et ainsi de suite…

Deltacloud fonctionne comme une API d’abstraction des différences du cloud. L’API Deltacloud dialogue avec l’API native du fournisseur de service cloud. L’utilisateur n’a donc pas à se préoccuper de l’API native, du langage, des procédures, etc.

Une API pour trois API en usage

Le code open source de Deltacloud REST API s’installe sur un server daemon (qui s’exécute en arrière plan) et se pilote via une interface HTML développée sur le framework mobile jQuery (donc compatible avec les smartphones et les tablettes). Le dialogue avec l’API et donc le pilotage de l’infrastructure cloud peuvent s’établir au travers d’un client HTTP.

Le serveur Deltacloud propose en réalité 3 API : l’API du projet Deltacloud ; un frontend au standard Cloud Infrastructure Management Interface en cours de développement avec la Distributed Management Task Force ; et un frontend pour l’API de Amazon EC2 qui a en quelque sorte servi de prototype. Cette dernière API, dont l’usage est finalement relativement répandu, permet au projet de la fondation Apache d’être reconnu par les environnements Amazon Web Services (API CIMI), VMware vSphere et OpenStack.

crédit photo © Sashkin – Fotolia.com)


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur