App économie : 77 000 emplois directs, 22 milliards de revenus en France

AppsMobilité

La m-commerce et les investissements publicitaires des entreprises portent l’essentiel de la croissance. Les téléchargements payants, abonnements et achats intégrés suivent.

Évaluer la contribution du marché des applications mobiles à l’économie française c’est le but d’une étude commandée par un lobby du secteur, ACT The App association, au cabinet Deloitte. Son rapport « l’App économie en France » s’appuie sur des chiffres collectés en 2016 et 2017. Sur la base de ces chiffres, l’économie des applications devrait représenter pour l’année 2018 en France un chiffre d’affaires de 22,6 milliards d’euros.

Ils se répartiraient comme suit :

20,5 milliards d’euros de contributions directes, dont :

  • 18,5 Md€ issus du m-commerce;
  • 1,2 Md€ provenant des revenus publicitaires;
  • 0,8 Md€ des téléchargements payants, abonnements et achats intégrés.

Auxquels viennent s’ajouter 2,1 Md€ de contributions indirectes. Celles-ci correspondent au supplément d’activité et de consommation induit par l’économie des applications en France sur d’autres secteurs… Des sommes que se partage un écosystème étendu.

Plateformes, éditeurs, développeurs

Le marché français des applications mobiles est fort de plus de 8 700 entreprises (8 788 exactement), parmi lesquelles Deezer et Voodoo, indique Deloitte dans son rapport.

Un tel écosystème représenterait 77 000 emplois directs et 154 000 emplois indirects. Soit 231 000 emplois au total, selon l’analyse de la société de conseil.

« La valeur créée par les applications mobiles dans l’économie française devrait croître de façon significative dans les années à venir », ont conclu les auteurs du rapport. Une croissance soutenue par les plateformes mobiles et leurs éditeurs.

Cette dynamique s’explique par l’augmentation du nombre d’utilisateurs de smartphones (73% des Français) et la mutiplication d’objets connectés (IoT). Elle s’explique aussi par la réduction des coûts de transaction, pour les développeurs et les utilisateurs, permise par les kiosques d’applications (App Store sous iOS, Google Play Store sous Android…).

Comme d’autres grands groupes, dont Microsoft, Intel, eBay et les opérateurs télécoms américains AT&T et Verizon, Apple fait partie des sponsors de ACT The App association.

L’organisation (anciennement Association for Competitive Technology) est basée à Washington D.C. Elle déclare représenter « plus de 5 000 créateurs d’applications et fournisseurs d’appareils connectés de l’économie mobile » dans le monde.

(crédit photo : Shutterstock.com)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur