Apple : Trump exhorte la firme de Cupertino à produire aux États-Unis

GouvernanceMacMobilitéPoste de travailRégulations
apple-watch-marche-2017

Apple redoute une hausse des droits de douane ? Donald Trump l’exhorte à fabriquer ses produits aux États-Unis plutôt qu’en Chine.

La tension est montée d’un cran ce week-end entre Donald Trump et Apple. Les prix d’Apple pourraient grimper à la suite d’une hausse des taxes douanières imposées par les États-Unis sur des produits importés de Chine, a prévenu le président américain samedi 8 août.

La veille, la firme de Cupertino (Californie) s’était inquiétée de l’impact négatif d’une nouvelle hausse des droits de douane sur la croissance, la compétitivité et les prix de vente au détail de produits électroniques.

Le locataire de la Maison Blanche a saisi la perche pour confirmer dans un énième tweet associé à la thématique #MAGA (Make America Great Again, en français : rendre à l’Amérique sa grandeur) :

« Les prix Apple pourraient augmenter en raison des énormes droits de douane que nous allons peut-être imposer à la Chine – mais il existe une solution simple où il y aurait ZERO taxe [douanière] et même une incitation fiscale. Fabriquez vos produits aux États-Unis au lieu de la Chine. Commencez à construire de nouvelles usines maintenant. Excitant ! »

Apple Watch et Mac mini

Ce débat n’est pas nouveau. En 2016 déjà, Donald Trump, alors candidat à la présidentielle américaine, appelait Apple à produire l’iPhone aux Etats-Unis. La MIT Technology Review avait estimé qu’un tel scénario se traduirait lui aussi par une augmentation du prix au détail de l’iPhone…

Mais, cette fois-ci, le produit phare d’Apple ne serait pas concerné par la hausse des droits de douane qu’envisage l’administration Trump.

Dans un courrier au Département du commerce américain, Apple a listé les produits qui seraient touchés par une augmentation des droits de douane. L’iPhone n’est pas mentionné. En revanche, le Mac mini, l’Apple Watch, l’Apple pencil, l’enceinte intelligente HomePod, les écouteurs sans fil AirPods et les casques Beats y figurent.

D’autres grands acteurs de la Tech américaine sont concernés par le bras de fer commercial renouvelé entre les États-Unis et la Chine.

(crédit photo de une : via Visualhunt)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur