Au premier trimestre, Apple reste en bonne forme grâce à l’iPhone

Cloud

La marque à la pomme peut une fois de plus être fière de son produit phare, l’iPhone. Le fabricant enregistre néanmoins une baisse des ventes de ses ordinateurs.

Au premier trimestre, Apple affiche des chiffres en hausse, notamment grâce à la très forte progression des ventes d’iPhone. Le fabricant affiche néanmoins une légère baisse des ventes de ses ordinateurs.

Pour les trois premiers mois de l’année, la firme de Cupertino affiche un chiffre d’affaires de 8,16 milliards de dollars, contre 7,5 milliards de dollars un an plus tôt à trimestre comparable. La marge brute du groupe a également progressé à 36,4%, contre 32,9% une année avant. Le résultat net, en progression, atteint 1,21 milliard d’euros soit un bénéfice de 1,33 dollar par action. Un chiffre supérieur aux prévisions qui tablait sur un gain de 1,09 dollar par action.

“Nous sommes extrêmement satisfaits d’annoncer le meilleur trimestre, sans période de fêtes, de l’histoire d’Apple” a déclaré Peter Oppenheimer, le responsable financier du groupe.

Au cours du trimestre, Apple a affiché des chiffres de livraisons en hausse. L’iPhone reste sans aucun doute le produit le plus distribué. Le fabricant a ainsi livré 3,8 millions d’unités, soit une progression de 123% en volume en comparaison de l’exercice précédent un an plus tôt. Les livraisons d’iPods, les baladeurs numériques de la firme ont également progressé à hauteur de 3%. Un peu plus de 11 millions de baladeurs ont été vendus.

Côté PC, la firme marque légèrement le pas. Les ordinateurs du fabricant, traditionnellement positionné dans le créneau haut de gamme, se sont un peu moins bien écoulés que lors de l’exercice 2008-2009. La firme à la pomme a livré quelque 2,2 millions de terminaux, soit un recul de 3% en volume. Au cours des derniers mois, les ventes de Mac n’ont cessé de reculer, surtout aux Etats-Unis. Au mois de janvier, le fabricant affichait déjà un recul de -16% de ses ventes.

Ce recul du “métier historique” du constructeur pourrait, dans les mois à venir, être partiellement compensé par les bonnes ventes de l’ App Store, le kiosque d’applications du fabricant qui connait un succès grandissant. Au quatrième trimestre 2008, l’App Store a généré deux tiers des bénéfices du groupe.

Si Apple reste très confiant pour les prochains mois sur sa santé financière, la question du leadership – donc de l’avenir de Steve Jobs, le créateur du groupe – de l’entreprise continue à tarauder de nombreux investisseurs et analystes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur